•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rimouski aménagera de nouveaux jardins accessibles à tous

plusieurs tomates rouges et jaunes dans le jardin.

De nouveaux jardins accessibles à tous seront aménagés à Rimouski. (Archives)

Photo : getty images/istockphoto / bbstudio_aad

Radio-Canada

La Ville de Rimouski lance un projet-pilote pour favoriser l'autonomie alimentaire.

Le projet, appelé Les Jardins libres, consiste en l'aménagement, dès cet été, de plusieurs grands jardins qui vont s'ajouter au huit jardins communautaires qui existent déjà à Rimouski.

Le maire, Marc Parent, a expliqué que le concept est différent des jardins communautaires. Ce sont des employés municipaux qui aménageront ces nouveaux jardins, mais la population sera invitée donner un coup de main, notamment pour le désherbage.

On va vraiment inviter la population à prendre possession de ces endroits-là pour pouvoir maintenir l'entretien régulier. Contrairement aux Jardins communautaires où on s'approprie un peu une parcelle [...], ces jardins-là seront vraiment disponibles à la population.

Marc Parent, maire de Rimouski
Des gens dans le jardin.

Les Rimouskois seront invités à participer à l'entretien des jardins et à récolter les légumes qui y pousseront. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Danny Braün

Les légumes qui pousseront dans ces nouveaux jardins pourront ainsi être récoltés par les citoyens qui le souhaitent, selon le principe des Incroyables comestibles, avec qui la Ville de Rimouski s'est associée pour ce projet.

En tout, une superficie de 1200 mètres carrés sera convertie en jardins à travers la ville. L'emplacement de ces jardins sera dévoilé vendredi lors de la conférence de presse hebdomadaire du maire de Rimouski.

D'après les informations de Marie-Christine Rioux et Denis Leduc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !