•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le règlement sur la baisse du salaire des élus de Saguenay est adopté

Un écran de vidéoconférence.

Les séances du conseil municipal se déroulent via Internet.

Photo : Capture d'écran

Le salaire des élus de Saguenay sera officiellement diminué de 5000 $ annuellement de façon rétroactive au 1er janvier 2020, puis indexé chaque année par la suite.

Les élus ont adopté un règlement en ce sens en séance du conseil municipal, lundi soir. Le dossier avait fait l’objet du dépôt d’un avis de motion par la mairesse Josée Néron lors de la séance du conseil de ville du 6 avril. Un mois plus tôt, six élus avaient rejeté cette même proposition.

Il s’agit donc de la fin d’une saga qui aura duré plusieurs mois à Saguenay et suscité la division chez les élus qui siègent à la table du conseil.

En 2018, les élus avaient voté en faveur d’une hausse en raison du redécoupage électoral et de l’augmentation de leur charge de travail. De plus, des allocations de dépenses non imposables versées par Québec et Ottawa devaient devenir imposables.

Le provincial n’est finalement pas allé de l’avant avec la mesure et la mairesse Néron a cru qu’il serait juste et équitable de renoncer à une portion de la hausse.

Le salaire annuel des membres du conseil municipal est d’environ 52 000 $ par année. Certains conseillers touchent toutefois des primes en raison de fonctions qu’ils occupent au comité exécutif ou à la présidence d’arrondissements et de commissions.

Cuisine de rue : règlement assoupli

Par ailleurs, Saguenay assouplit son règlement sur les colporteurs et les vendeurs itinérants, lequel encadre la cuisine de rue, en raison de la crise de la COVID-19. Dorénavant, les restaurateurs pourront installer des camions (Food Trucks) sur leurs terrains.

En ce temps de pandémie, il y a plusieurs choses qu’on adapte en tant que règlements, a fait valoir le conseiller du district #8, Simon-Olivier Côté.

Des repas à emporter pourront donc être offerts par plusieurs tenanciers de restaurants.

Les poules enfin autorisées

Les poules seront enfin autorisées en milieu urbain à Saguenay. Un règlement à cet effet a été avalisé par les élus.

Les citoyens qui souhaitent élever des poules pourront donc le faire, en respectant certaines règles. Ils devront en avoir au minimum deux et au maximum quatre.

C’est un jour presque historique. On travaille là-dessus depuis six ans, a ajouté Simon-Olivier Côté, qui a rappelé que les volailles devront être gardées dans un poulailler exempt d’odeurs.

On demande aux citoyens d’aller cueillir leurs poules dans un couvoir. C’est un endroit où ils peuvent vous confirmer que ce sont bien des poules et non des coqs, a insisté la mairesse Josée Néron.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique municipale