•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mathieu Dufour : le dernier Show-rona virus, mais le début de beaucoup de choses

Le jeune homme porte des lunettes et pose devant un fond bleu.

L'humoriste Mathieu Dufour.

Photo : Émilie Hébert

Angie Landry

Après 50 soirs à donner rendez-vous à plus de 100 000 personnes abonnées à son compte Instagram, l’humoriste Mathieu Dufour (alias Math Duff) mettra fin lundi à son populaire « talk-show de fin de soirée », le Show-rona virus.

Son « émission » est devenue un moment incontournable de la fin de soirée pour plusieurs personnes confinées. Rien de moins.

Depuis le 13 mars dernier, Mathieu Dufour – qu’on dit humoriste, mais qui se dit plutôt « un gars avec 3000 projets » – rallie les gens chaque soir en proposant des personnalités invitées de marque; il a entre autres reçu le Dr Horacio Arruda, le comédien Howie Mandel, Valérie Plante, ainsi que le médecin et joueur de l'équipe gagnante du dernier Super Bowl Laurent Duvernay-Tardif.

L'humoriste Mathieu Dufour en direct avec le docteur Horacio Arruda sur Instagram.

Mathieu Dufour a même accueilli nul autre que le directeur de santé publique.

Photo : @mathduff/Instagram

L’animatrice Véronique Cloutier est même devenue sa « best friend », dit-il, après que cette dernière eut été de la première partie de (presque) chacun de ses directs. On se parle tous les jours, ça a juste pas rapport, lance-t-il, avouant ne pas encore réaliser l’ampleur de tout ce qui lui arrive depuis quelques semaines.

Au départ, le jeune homme dans la mi-vingtaine avait comme simple ambition de remercier les 60 000 personnes abonnées à son compte Instagram, le temps d’un direct. L’expérience a été telle qu'il confie avoir eu envie de « quelque chose de plus grand » dès le lendemain, soit la journée où le gouvernement a affirmé prendre les grands moyens pour ralentir la propagation de la COVID-19.

En cette période où l’on s’accroche aux petits morceaux d’humanité qu’on arrive à trouver, son rendez-vous quotidien est ainsi devenu un petit moment de lumière pour des milliers de personnes.

Alors, pourquoi arrêter après 50 soirs? Si c’était juste de moi, je pense que je pourrais continuer », explique celui qui se décrit comme un perfectionniste. Mais en faisant toujours plus gros comme je l’ai fait dernièrement, je ne voudrais pas me mettre de la pression pour faire ça encore plus gros chaque fois, et ne pas y arriver. Je ne veux pas aller en bas des standards que je me suis donnés.

Un auditoire qui ratisse large

Non, Mathieu Dufour n’a pas été la seule personne de la colonie artistique québécoise à donner rendez-vous aux gens confinés en fin de soirée, divertissant les troupes avec une bonne humeur contagieuse et un naturel décoiffant. 

Plusieurs humoristes ont effectivement choisi Instagram comme lieu de rassemblement et d’échange, le temps d’offrir une partie de dés en direct ou de proposer des lectures de scènes de films.

Toutefois, le Show-rona virus a vivement suscité l’intérêt des instagrammeurs et instagrammeuses, à un point tel que Mathieu Dufour a vu son bassin de fans augmenter de presque 50 000 personnes sur son compte depuis la première diffusion de son talk-show spécial, soit depuis moins de deux mois.

Si son auditoire était au départ constitué de personnes âgées d’environ 20 à 35 ans, il s’est passablement élargi, voire littéralement transformé.

J’ai eu des personnes de 70 ans qui m’ont écrit sur Instagram pour me dire qu’ils appréciaient ce que je faisais!

Mathieu Dufour

La fin du Show-rona virus, mais pas celle de Math Duff

Si la diffusion de lundi soir sonne le glas du Show-rona virus, Mathieu Dufour assure une chose : c’est loin d’être la fin pour ses mille et un projets. « Le Québec sur pause » n’a pas réellement nuit à la vie de l’humoriste, malgré les difficultés que connaît la culture depuis l’annulation par le gouvernement Legault de nombreuses activités du secteur, même que l'artiste n’a pas chômé du tout.

Il a d’ailleurs annoncé lundi qu’il se joignait à l’équipe de l’émission L’été, c’est fantastique, le pendant estival de la quotidienne radio animée par Véronique Cloutier sur les ondes de Rouge FM. Il s'agit d'un retour aux sources pour celui qui a une formation en radio derrière la cravate.

Le jeune homme sourit à la caméra, une main sous le menton.

L'humoriste Mathieu Dufour

Photo : capture d'écran / mathieudufour.com

Sinon, Mathieu Dufour continue d’allonger sa liste de souhaits, parce que lorsque la vie reprendra un cours relativement normal, il ne veut rien de moins que de présenter un spectacle au Centre Bell.

Je sais déjà que je vais arriver sur scène dans un tuyau qui monte comme les pop stars [le font], que Véro va être là, que son fils va annoncer ma venue, et que j’arriverai avec un four à pain de Ricardo dans les bras, assure-t-il, le plus sérieux (et extatique) du monde.

« Parce qu’à date, tout ce que je voulais faire, je l’ai fait. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Humour

Arts