•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Neuf avions vu du dessous laissent une traînée dans le ciel.

Les avions Snowbirds des Forces armées canadiennes survolent Fredericton, au Nouveau-Brunswick, le 3 mai 2020.

Photo : La Presse canadienne / Stephen MacGillivray

La Presse canadienne

Les Snowbirds des Forces armées canadiennes ont survolé un secteur des Maritimes en hommage aux victimes de deux tragédies récentes : la tuerie de masse et l'écrasement d'un hélicoptère de la marine.

Par un temps chaud et dans un ciel dégagé, dimanche, les avions à réaction rouges, blancs et bleus ont filé au-dessus de la base aérienne de la 12e Escadre Shearwater, à Halifax.

La base abritait l'hélicoptère CH-148 Cyclone, qui s'est écrasé au large de la Grèce.

Neuf avions effectuent des manoeuvres au-dessus d'une base militaire.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les Snowbirds effectuent la maneouvre « L'homme disparu » au-dessus de la base des Forces canadiennes Shearwater, à Halifax en Nouvelle-Écosse le 3 mai 2020.

Photo : La Presse canadienne / Tim Krochak

Six membres de l'armée canadienne ont alors perdu la vie, mercredi. Le drame fait l'objet d'une enquête militaire.

Les 18 et 19 avril, une tuerie a fait 22 victimes en Nouvelle-Écosse. Le massacre a commencé dans la petite ville côtière de Portapique, où 13 personnes sont mortes.

La formation de neuf avions a décollé de la base aérienne de Greenwood, a survolé les communautés touchées par la tuerie, Shearwater et le centre-ville d'Halifax, avant de retourner à la base en après-midi.

Un groupe de huit avions au-dessus du pont.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les Snowbirds croisent le pont Macdonald, à Halifax en Nouvelle-Écosse, le 3 mai 2020.

Photo : La Presse canadienne / Tim Krochak

La journée a commencé par des vols à Saint-Jean et Fredericton, au Nouveau-Brunswick, puis à Kentville, en Nouvelle-Écosse.

Le capitaine Joel Wilson, qui prenait part aux vols, dit que l'équipe espérait réconforter et inspirer les Néo-Écossais, à un moment difficile. Je suis honoré, a dit M. Wilson, qui en est à sa première année dans l'unité. Ce fut une tragédie après l'autre. Ce n'est qu'une petite chose que nous pouvons faire.

L'équipe de voltige prévoyait largement voler en formation de diamant. Joel Wilson a ajouté qu'on planifiait une formation spéciale au-dessus de Shearwater, en l'honneur de l'équipage perdu en mer.

Un groupe de 8 avions Snowbirds ensemble, et un neuvième avion loin derrière.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les Snowbirds effectuent la figure aérienne de « L'homme disparu » au-dessus de la base militaire Shearwater, à Halifax, le 3 mai 2020.

Photo : La Presse canadienne / Tim Krochak

Il a décrit la manoeuvre comme l'homme disparu : un des avions s'éloigne, symbolisant le personnel décédé dans l'exercice de ses fonctions.

Les Snowbirds vont parcourir le Canada dans l'espoir de remonter le moral du peuple, alors que le pays continue de lutter contre la pandémie de la COVID-19.

Les détails de l'itinéraire seront publiés sur les réseaux sociaux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !