•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : faut-il ouvrir ou pas lundi, les restaurateurs s’interrogent

Le président et copropriétaire de la brasserie NonSuch, Matthew Sabourin, tenant une bouteille de sa production.

D’après le propriétaire de la brasserie Nonsuch, Matthew Sabourin, il est vraiment tôt pour ouvrir les terrasses des restaurants au public.

Photo : Radio-Canada / Walther Bernal

Radio-Canada

Les restaurateurs du Manitoba évaluent les avantages et les inconvénients de l’ouverture de leur terrasse lundi. Selon ces entrepreneurs, chaque détail doit être pris en compte en raison de l’incertitude causée par la pandémie.

Après plus d’un mois de fermeture, le gouvernement provincial autorise les restaurants à rouvrir leur terrasse à plusieurs conditions.

D’après le propriétaire de la brasserie Nonsuch, Matthew Sabourin, il est vraiment tôt pour ouvrir les terrasses des restaurants au public, car tout peut changer.

Le restaurateur préfère pour l’instant continuer là faire des livraisons et des plats à emporter et prendre plus de temps pour observer l’évolution de la pandémie.

Nous avons décidé de réévaluer la semaine prochaine, juste pour voir ce que font les autres et avoir une idée de ce que ressent également le public, dit-il.

D’autres propriétaires, par contre, se disent plus optimistes et croient que la décision de la province de lever les restrictions pour des commerces non essentiels arrive à point, malgré les risques.

L’entrepreneur Cho Venevongsa, qui possède neuf restaurants, se dit impatient de recevoir les premiers clients.

Il note cependant qu’il rouvrira ses deux terrasses existantes, mais qu'il ne pense pas en aménager de nouvelles pour l'instant.

Aménager une nouvelle terrasse actuellement peut être stressant, dit-il.

Nous allons juste privilégier les plats à emporter et la livraison, ajoute-t-il. Nous ne savons pas si ça va être occupé ou pas sur la terrasse.

Afin d’accompagner les restaurateurs qui ont besoin de nouvelles terrasses, la Ville de Winnipeg a annoncé durant la semaine qu’elle facilitera l’obtention de permis pour accompagner le plan de déconfinement de la province.

De son côté la propriétaire de Pineridge Hollow, Jan Regehr, et son équipe ont travaillé fort cette fin de semaine pour être prêts à rouvrir lundi.

Deux personnes qui nettoient une terrasse avec un jet d'eau pressurisé.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les employés nettoient la terrasse.

Photo : Radio-Canada / Walther Bernal/CBC

Nos clients nous ont vraiment manqués, dit-elle. Notre téléphone a commencé à sonner dès que la province a annoncé la réouverture.

Jan Regehr et Cho Venevongsa, comme de nombreux autres propriétaires qui ouvriront leurs portes, reconnaissent qu’il leur faudra fournir un effort supplémentaire afin de s’assurer que les clients respectent la distanciation et les autres règles de sécurité prescrites par les autorités sanitaires.

Mme Regehr souligne qu’elle a fait appel à son inspecteur de la santé pour trouver des moyens sécuritaires de servir les clients.

Je ne savais pas si nous pouvions laisser une carafe sur la table, lance-t-elle.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !