•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 au Canada : ce que vous devez savoir aujourd’hui

Justin Trudeau

Le Premier ministre Justin Trudeau s'exprime lors de sa conférence de presse quotidienne sur la pandémie devant sa résidence au Rideau Cottage à Ottawa, le dimanche 3 mai 2020.

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Radio-Canada

Ottawa injecte 240 millions de dollars dans les soins de santé en ligne, afin d’élargir l’accès aux services et offrir plus de ressources aux citoyens touchés par la COVID-19. Par ailleurs, les tests de l’entreprise ontarienne Spartan Bioscience n’ont finalement pas obtenu l’homologation du fédéral et ne pourront pas, pour le moment, être utilisés au sein de la population.

Voici ce que vous devez savoir aujourd'hui.

Le premier ministre Justin Trudeau a fait l'annonce de cet investissement lors de son point de presse sur la pandémie, après avoir pris congé samedi. Le gouvernement fédéral a également annoncé la bonification du prochain paiement de l’Allocation canadienne pour enfants de 300 $ par enfant.

Le Québec en avait acheté 200 000, l'Ontario près de 1 million, mais Santé Canada juge désormais inefficace les tests de Spartan, qui avaient été approuvés de façon conditionnelle en raison de l'urgence sanitaire. Le test rapide conçu par l’entreprise d’Ottawa ne pourra donc être utilisé qu’en laboratoire à des fins de recherche, pour le moment.

À Ottawa, le premier ministre Justin Trudeau a indiqué dimanche qu'à la lumière des nouvelles restrictions sur ce test rapide, il revient aux provinces de décider si elles peuvent encore aller de l'avant avec leurs plans de déconfinement ou si elles doivent rouvrir leurs économies plus lentement.

Le Québec amorce son déconfinement

Alors que le Québec amorce dès lundi les premières étapes de son déconfinement, plusieurs questions demeurent quant au fonctionnement des services de garde. Des milieux ne rouvriront pas sans aide financière, des parents seront privés de leur place ou n'y auront pas accès dans l'immédiat, des questions persistent sur l'équipement de protection individuelle et les travailleurs à risque. À une semaine de sa réouverture partielle, le réseau des garderies, tous milieux confondus, attend impatiemment des précisions de la part du ministre de la Famille Mathieu Lacombe.

Nombre de magasins pourront rouvrir dès lundi au Québec et les écoles primaires, à compter du 11 mai. L'approche du Québec ressemble à celle de la France, alors qu'en Ontario bien qu'on autorise la reprise des activités dans certains secteurs de l'économie, on se montre plus prudent quant au retour en classe des élèves. Pour les gouvernements, l'exercice est périlleux et aucun plan annoncé par un gouvernement ne fait l'unanimité.

Ces facettes de la COVID-19 qu’on peine à expliquer

En Europe, aux États-Unis et au Canada, des urgentistes, intensivistes et autres praticiens constatent des manifestations de la maladie ou des complications chez des patients gravement atteints qui les laissent perplexes. Les dommages causés par le virus SRAS-CoV-2 ne se limitent pas aux voies respiratoires comme on l'a d'abord cru. On commence à peine à comprendre les mécanismes de la COVID-19, une maladie encore inconnue il y a quelques mois.

De la perte d’odorat aux éruptions cutanées sur les orteils, en passant par la formation de caillots sanguins, la liste des symptômes pouvant être associés à la COVID-19 semble s’allonger chaque jour. Pierre Talbot, virologiste et directeur du Laboratoire de neuro-immunovirologie à l’Institut national de la recherche scientifique (INRS), se veut rassurant : bien que parfois effrayants, ces autres symptômes plus bizarres demeurent plus rares.

Le commissaire à la protection de la vie privée du Nouveau-Brunswick attend par ailleurs d’en savoir davantage avant de se prononcer sur une potentielle application mobile qui permettrait de retracer les personnes avec qui les Néo-Brunswickois ont été en contact, dans le but de limiter la propagation de la COVID-19 sur son territoire.

Bilan

Le bilan canadien fait état de 59 367 cas confirmés de COVID-19 et de 3759 morts liés à la maladie. À ce jour, 24 739 personnes se sont rétablies au pays.

Les provinces les plus touchées demeurent toujours le Québec (31 865 cas) et l’Ontario (17 553 cas).

L’Alberta (5670 cas) occupe le troisième rang pour ce qui est du nombre total de personnes infectées, devant la Colombie-Britannique (2171 cas), et la Nouvelle-Écosse (971 cas).

La région de Montréal demeure la plus touchée au pays, avec 16 251 cas déclarés, et 1365 morts.

En rafale :

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Coronavirus

Société