•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vente de billets de loterie de nouveau permise par endroits dès lundi

billets-loto-quebec

La vente de billets de loterie chez les détaillants a cessé le 20 mars dernier.

Photo : Radio-Canada

La Presse canadienne

Après six semaines de fermeture forcée, il sera de nouveau possible d'acheter un billet de loterie chez un détaillant de Loto-Québec à compter de lundi, à condition de faire ses emplettes chez un commerçant qui a pignon sur rue.

Loto-Québec va remettre en service ses terminaux de vente dans les commerces qui ont une entrée extérieure, comme le permettra le plan de déconfinement du gouvernement du Québec à partir du 4 mai.

On a fermé la vente de loteries chez les détaillants le 20 mars dernier, rappelle Renaud Dugas, conseiller senior en affaires publiques et en médias chez Loto-Québec et ses filiales, en entrevue samedi à La Presse canadienne.

Dès lundi prochain, lorsque les gens vont aller dans un commerce pour faire leurs commissions, ils vont pouvoir se procurer un billet de loterie. On demande toutefois à la clientèle de respecter les mesures édictées par la Direction de la santé publique, dont la distanciation physique de deux mètres entre les personnes. C'est bien important.

À la société d'État, on pousse ainsi un soupir de soulagement d'anticiper le retour de ces revenus dans ses coffres, même si la situation ne signifie pas un retour à la normale pour autant.

La vente de loteries chez les détaillants dans les centres commerciaux, ce qui inclut les stands, demeure suspendue jusqu'à nouvel ordre. On le sait, les centres commerciaux sont présentement fermés à travers la province. Les autres secteurs d'affaire de Loto-Québec, dont les casinos, demeurent aussi fermés jusqu'à nouvel ordre, a souligné M. Dugas.

Hausse des ventes en ligne

Le confinement des Québécois a toutefois poussé des dizaines de milliers de consommateurs qui n'en avaient pas l'habitude à se tourner vers le web, observe le porte-parole de la société d'État, sans pouvoir toutefois quantifier le pourcentage de cette hausse.

Oui, il y a des milliers de clients qui se sont inscrits à lotoquebec.com. Il y a eu beaucoup de création de nouveaux comptes pour pouvoir justement acheter des billets de loterie, dit-il.

Mais il y aura inévitablement des pertes liées à la suspension des ventes de billets de loterie chez les détaillants depuis le 20 mars et celles-ci, tout comme la hausse des ventes de billets en ligne, devraient être observables en partie dans le prochain rapport annuel, dont l'année financière se conclut en avril.

Le rapport pour le premier trimestre 2020, portant sur les mois d'avril, mai et juin 2020, qui devrait être diffusé à la fin de l'été, sera aussi un bon indicateur.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Jeux et loteries

Économie