•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rentrée parlementaire prévue le 11 mai à Québec

Le parlement du Québec vu de l'extérieur sous un ciel ennuagé.

Les travaux à l'Assemblée nationale sont suspendus depuis le mardi 17 mars.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Le retour des députés à l'Assemblée nationale du Québec est prévu pour la semaine du 11 mai, a appris Radio-Canada. Voici le calendrier qui ferait consensus.

La suspension des travaux à l'Assemblée nationale, qui est en vigueur depuis le mardi 17 mars en raison de la pandémie de la COVID-19, se prolongera la semaine prochaine, selon nos informations.

La semaine suivante, on prévoit un retour en Chambre avec un nombre restreint de députés dans l’enceinte, soit environ 36. La journée du 14 mai serait ponctuée de deux périodes de questions.

Il appert que certains ministres seraient affectés à la première période de questions et que d’autres le seraient pour la seconde.

La relâche déjà prévue pour la semaine du 18 mai serait maintenue, mais des commissions parlementaires virtuelles seraient tenues.

Les députés reviendraient siéger à l’Assemblée nationale dans la semaine du 25 mai tout en respectant les règles de distanciation sociale. On ignore pour le moment combien il y aurait de périodes de questions.

Toujours selon nos informations, le gouvernement Legault aurait identifié trois projets de loi prioritaires, dont les travaux étaient déjà très avancés, pour lancer le retour au Salon bleu :

  • le projet de loi 15 concernant la Société de développement et de mise en valeur du Parc olympique;
  • le projet de loi 18 sur le curateur public qui vise une révision des dispositions législatives relatives à la protection des personnes inaptes;
  • le projet de loi 32 qui a pour but de favoriser l’efficacité de la justice pénale.

Des sources ont indiqué à Radio-Canada que les négociations ont été ardues et compliquées. Il n’est pas exclu que le calendrier change étant donné que des imprévus peuvent survenir à tout moment.

Avec les informations de Mathieu Dion, Martine Biron et Alex Boissonneault

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique provinciale

Politique