•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hausse de vols de vélo à Ottawa, la police conseille de s’inscrire sur une application

Des vélos vus de près.

Des cyclistes circulent dans une rue (archives).

Photo : iStock

Radio-Canada

Face à « l’augmentation générale et constante du nombre de vols à l’échelle de la ville au cours des quelques dernières années », la police d’Ottawa propose de nouveau aux cyclistes d’enregistrer leur vélo sur une application.

Jusqu’ici en 2020, on nous a signalé 83 vols de vélos, en comparaison à 42 en cette période l’an dernier, a indiqué le Service de police d’Ottawa (SPO) dans un communiqué diffusé vendredi.

La police explique cette situation en partie par la hausse du nombre de vols par effraction dans les immeubles résidentiels et les garages et la venue du beau temps qui incite les gens à sortir.

La police ne fait pas de corrélation entre cette hausse et le confinement, selon Martin Dompierre, porte-parole du SPO.

Quelles précautions prendre?

Nous désirons rappeler aux citoyens qui possèdent des vélos d’utiliser des précautions supplémentaires : utiliser un cadenas durable, verrouiller les vélos dans des garages ou dans des appartements. Et si c’est impossible, utiliser des supports à vélo dans des endroits qui ont une bonne visibilité et si possible des endroits sous surveillance vidéo, détaille le porte-parole.

De plus, le SPO poursuit sa collaboration avec 529 Garage, un organisme pancanadien qui comptabilise une banque de données des vélos et de leurs propriétaires à travers le Canada et les États-Unis.

En allant sur leur application ou sur leur site Internet, on peut rentrer la marque, le modèle du vélo, les numéros de série, ainsi qu’ajouter une photo de notre vélo, explique l'agent Dompierre.

En faisant ça, ça nous donne aux policiers un accès plus rapide si jamais on localise un vélo qui est abandonné, qui est volé ou qui est en possession de quelqu’un.

Une citation de :Martin Dompierre, porte-parole du SPO

Selon les chiffres de la police, depuis mai 2019, 4000 résidents ont utilisé l’application, ce qui a permis à la police de remettre 23 vélos à leurs propriétaires légitimes.

Une baisse enregistrée à Gatineau

Du côté de Gatineau, on constate plutôt une légère baisse de ce genre de délit.

Selon Andrée East, porte-parole au Service de police de la Ville de Gatineau, 12 plaintes de vols de vélo ont été recensées du 1er janvier au 1er mai 2019 contre 8 en 2020 sur la même période.

Avec les informations de Maxime Huard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !