•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le défi de la désignation non binaire au Manitoba

Le reportage d'Amélie David avec Mélan Howe.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La désignation non binaire est désormais disponible sur les certificats de naissance du Manitoba. Mélan Howe, une personne non binaire, explique comment ce choix de désignation lui permet de se sentir reconnu.

Lundi, le gouvernement du Manitoba a annoncé qu’il autorisait la désignation Non binaire sur les certificats de naissance. La province y était tenue après une décision du Tribunal d'arbitrage des droits de la personne du Manitoba en novembre dernier.

En tant que personne qui s'identifie comme non binaire et gender queer depuis dix ans, Mélan Howe poursuit des démarches pour changer de désignation sur tous ces documents. Depuis ce temps, c'est toujours difficile de cocher l'une des deux boîtes… C'est un choix difficile chaque fois, raconte Mélan Howe.

Pour moi, d'avoir un genre correct sur mes certificats d'identité, sur mon certificat de naissance, ça me fait sentir vue et reconnue et accordé de la dignité, poursuit Mélan Howe qui est satisfait de la décision de la province tout en soutenant que ce n'est qu'une petite victoire.

[Les autorités provinciales] ont attendu jusqu'à la semaine de la date limite pour l'introduire [la désignation binaire] dans la nouvelle politique. Alors, il faut se souvenir que ce n'est pas un acte volontaire par la province et qu'il y a des gens qui ont vraiment lutté pour ce droit et qui luttent encore, rappelle Mélan Howe.

Avec les informations d’Amélie David

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !