•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Yoshua Bengio, sommité de l'intelligence artificielle, élu à la Royal Society

Photo de Yoshua Bengio avec des formules mathématiques en arrière-plan.

Yoshua Bengio est le fondateur et directeur scientifique de Mila, un institut québécois de recherche en intelligence artificielle.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Montréalais Yoshua Bengio, spécialiste de renommée internationale en intelligence artificielle et pionnier de l’apprentissage profond, a été élu mercredi à la Royal Society, prestigieuse association britannique de scientifiques.

Yoshua Bengio est l’un des 62 nouveaux membres admis dans l’association, rejoignant ainsi les rangs de l'académie scientifique qui a eu comme membres Charles Darwin, Albert Einstein, Isaac Newton, Dorothy Hodgkin et Stephen Hawking, comme le rappelle Mila, institut québécois de recherche en intelligence artificielle fondé par le professeur, sur son site web.

La Royal Society a indiqué dans un communiqué que les nouveaux membres ont été choisis parmi quelque 800 scientifiques pour leurs contributions exceptionnelles à l’avancement des connaissances scientifiques.

Yoshua Bengio, l’un des pères fondateurs de l’apprentissage profond, est honoré cette année. Ses travaux sur les réseaux de neurones et la traduction automatique ont contribué à la révolution de l’IA qui transforme le 21e siècle.

Une vie consacrée à l’intelligence artificielle

Yoshua Bengio, qui est originaire de France, a fait la majorité de ses études à l'Université McGill, à Montréal. Il a étudié en génie informatique de 1982 à 1986 avant de compléter une maîtrise en informatique en 1988 et un doctorat en 1991.

En 1993, le professeur Bengio a fondé Mila, un institut québécois de recherche en intelligence artificielle, qui rassemble des chercheurs de l'Université de Montréal et de l'Université McGill au sein d'un OSBL. L'organisme compte 300 chercheurs représentant 15 facultés.

Yoshua Bengio n'en est pas à sa première distinction. En 2018, il a reçu le prix Turing de l'Association for Computing Machinery (ACM), considéré comme étant le prix Nobel de l'informatique.

La même année, il a aussi reçu le Prix d'excellence pour l'ensemble des réalisations, remis par l'Association pour l'intelligence artificielle au Canada.

Un cerveau au service de la lutte contre la COVID-19

Plus récemment, le scientifique a annoncé que son équipe travaillait sur le développement d’une application qui permettrait de lutter contre la propagation de la pandémie de COVID-19.

Cette application utiliserait les ondes Bluetooth pour entrer en contact avec d’autres téléphones qui, eux aussi, possèdent l’application. Chaque appareil mémoriserait toute personne croisée au fil du temps. Et si l’une d’elles est un jour infectée, toutes les autres en seraient alors avisées. L’identité de la personne malade serait par ailleurs tenue confidentielle.

Avec les informations de The Hill

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !