•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une première contravention à Winnipeg pour non-respect de la distanciation

Un homme, qui porte un masque, passe devant un terrain extérieur où une dizaine de jeunes jouent au soccer.

Des jeunes gens jouaient au soccer sur un terrain de l'École secondaire Gordon Bell, au début avril, malgré les consignes d'éloignement physique.

Photo : Radio-Canada / John Einarson / CBC

La Ville de Winnipeg a infligé une première contravention lundi à un individu qui ne respectait pas les règles de santé publique imposées par la pandémie de COVID-19. La Ville rappelle que malgré la reprises de certaines activités dès le 4 mai, ces restrictions sont toujours en vigueur.

Le déconfinement s’annonce difficile pour Winnipeg, qui tente de faire respecter la distanciation sociale et doit s’ajuster rapidement au relâchement des mesures annoncées par la province.

Lundi soir, entre 30 et 45 personnes étaient rassemblées dans un parc de planche à roulettes du complexe sportif Varsity View Sportsplex, dans le quartier Charleswood, indique le chef adjoint du service des incendies de Winnipeg, Jason Shaw.

Les agents municipaux leur ont demandé de partir, en leur rappelant que le parc était fermé, les rassemblements de plus de 10 personnes interdits, et qu’une distance de 2 mètres devait être respectée entre chacun d’entre eux.

Un homme, dont l’âge n’a pas été mentionné, ne s'est pas plié à cet ordre, explique Jason Shaw. Il s'est approché des agents en leur parlant et en refusant de coopérer. Il a refusé de leur montrer sa carte d’identité et a eu une attitude agressive, indique-t-il.

L'homme a finalement quitté le parc, mais la police a retrouvé son identité et lui a remis une contravention, dont le montant n’a pas été révélé.

Le maire de Winnipeg, Brian Bowman, soutient que la Ville évite de donner des contraventions aux personnes qui ne respectent pas l'éloignement physique. Elle privilégie les avertissements.

Les agents municipaux peuvent toutefois remettre aux contrevenants des amendes qui peuvent aller jusqu'à 1000 $.

On fait tout notre possible, dit le maire Bowman

La semaine prochaine, de nombreux centres récréatifs extérieurs vont rouvrir leurs portes à Winnipeg. Toutefois, la distanciation physique de 2 mètres entre les personnes et l’interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes seront toujours de mise. Les sports de contact seront également interdits.

Le maire Bowman n’a pas donné de détails sur la façon dont ces règles pourront être appliquées dans certains espaces extérieurs, mais a affirmé que la Ville faisait « tout son possible » pour respecter les directives de la province.

Deux hommes devant des drapeaux de la Ville de Winnipeg.

Le maire de Winnipeg est accompagné de Jay Shaw.

Photo : Radio-Canada / Mohamed-Amin Kehel

Le maire a aussi commenté la réouverture des terrasses de restaurants prévue le lundi 4 mai. Il invite les restaurateurs qui veulent faire une demande de terrasse temporaire à se rendre sur le site Internet de la Ville pour effectuer des démarches. Il ne peut toutefois garantir que tous ces restaurateurs pourront ouvrir leur terrasse lundi.

Avec des informations de Mohamed-Amin Kehel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !