•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : ouverture d'un centre de dépistage à Montréal-Nord

La mairesse de Montréal dit avoir commandé 50 000 masques réutilisables qui seront distribués dans les organismes communautaires.

Une infirmière fait un prélèvement dans la cavité nasale d'un patient.

Le gouvernement du Québec veut tripler le nombre total de dépistages quotidiens effectués dans la province, qui se situe actuellement autour de 5000 par jour.

Photo : Radio-Canada / Jean-Loup Doudard

Radio-Canada

Santé Montréal a ouvert vendredi un centre pour augmenter la capacité de dépistage de la COVID-19 dans l’arrondissement de Montréal-Nord, où la situation est la plus problématique.

En cette première journée d'opération, le centre a permis d'élargir l’accès aux tests de dépistage à tous les résidents de Montréal-Nord qui présentent des symptômes.

Ces derniers n'avaient qu'à prendre rendez-vous par téléphone et à se présenter ensuite à la clinique. Avant, les tests étaient limités aux travailleurs jugés essentiels.

Vendredi, la capacité était de 100 tests. On espère l’accroître au cours des prochains jours. Le centre sera ouvert sept jours sur sept.

Le CIUSSS du Nord-de-l'Île-de-Montréal a ciblé des secteurs potentiellement problématiques dans l'arrondissement. Du personnel y sera envoyé pendant la fin de semaine afin de faire du dépistage. On espère pouvoir tester de 200 à 300 personnes. Les endroits sont gardés confidentiels pour éviter la stigmatisation des gens.

Paule Robitaille, députée libérale de la circonscription Bourassa-Sauvé, a insisté sur l'importance du dépistage en entrevue avec Radio-Canada.

Ce n’est pas nécessairement du monde qui va demander [de subir] un test. C’est qu’on veut étudier ce qui se passe sur le terrain. À partir de là, on va ajuster le tir, a-t-elle déclaré, soulignant que plus on fait de tests, plus on peut protéger les gens et contrôler ce qui arrive sur le terrain.

En entrevue à l'émission Tout un matin diffusée sur les ondes d'ICI Première, la mairesse de Montréal Valérie Plante a dit voir d’un bon œil l’ouverture de ce centre de dépistage.

Ça va vraiment nous permettre de mieux comprendre la situation […] J’ai bon espoir qu’en comprenant mieux pourquoi à Montréal-Nord, à Saint-Michel et Rivière-des-Prairies, il y a une plus grande propagation communautaire, on va pouvoir agir de façon efficace.

Valérie Plante, mairesse de Montréal

L’ouverture de ce centre s’inscrit dans le cadre de mesures qui visent à contrôler les foyers de contamination communautaire.

Distribution de masques

À l'arrondissement de Montréal-Nord, on confirme avoir commandé 10 000 masques en tout mardi passé, soit 4000 masques jetables et 6000 réutilisables.

Daniel Bussières, du service des communications, indique que la distribution des masques jetables aux personnes vulnérables commencera samedi avec l'aide des organismes communautaires.

Radio-Canada a appris que l'organisme Hoodstock et l'organisme l'Escale vont collaborer à la distribution, tout comme le supermarché SuperC. Les pharmacies vont ajouter des masques lors de la livraison de médicaments commandés par téléphone. Il y en aura aussi dans 700 paniers d'aide alimentaire. Les élus en donneront par surcroît.

Par la suite, il y aura également les personnes qui habitent dans les HLM qui vont être priorisées. Pour Monsieur, Madame Tout-le-Monde, dans les prochaines heures, on va être en mesure de pouvoir expliquer le déploiement et comment on va leur donner [les masques] , explique la mairesse Christine Black.

De son côté, la mairesse de la métropole Valérie Plante a commandé 50 000 masques réutilisables qui seront distribués dans les organismes communautaires. On a rajouté des masques pour Montréal-Nord, indique-t-elle.

De la sensibilisation

De concert avec le milieu communautaire, l’arrondissement souhaite mettre sur pied des brigades pour faire de la sensibilisation auprès des jeunes dans les parcs ou ailleurs.

Sophie Laquerre, codirectrice du Centre des jeunes l’Escale, précise le déroulement de cette initiative : Ce sont des intervenants avec des jeunes qui vont circuler dans l’arrondissement pour faire de la sensibilisation sur le respect de la distanciation physique. […] On va pouvoir remettre aux citoyens des masques.

Des corridors sanitaires seront aussi installés pour faciliter le respect de la distanciation physique en élargissant les trottoirs, notamment dans les quartiers résidentiels de certaines rues commerciales et aux abords des écoles dans le nord-est de l’arrondissement.

Montréal-Nord compte maintenant 1316 cas confirmés du nouveau coronavirus.

Le directeur national de santé publique du Québec, Horacio Arruda, a présenté vendredi son nouveau plan de dépistage de la COVID-19. Le gouvernement du Québec veut tripler le nombre de dépistages quotidiens, qui se situe actuellement autour de 5000 par jour.

Québec affirme avoir commandé des trousses de dépistage sérologique pour déterminer combien de personnes ont été infectées et mettre au point les stratégies de déconfinement.

Lors de son point de presse jeudi, le premier ministre François Legault a rappelé que le déconfinement de la région métropolitaine était tributaire des résultats obtenus dans les régions. La bataille est encore loin d'être gagnée dans la métropole, a soutenu M. Legault.

Avec les informations de Fannie Bussières McNicoll, Nancy Caouette et Jacaudrey Charbonneau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand Montréal

Santé publique