•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Beauceron Adam Auclair repêché au 1er tour dans la Ligue canadienne de football

Adam Auclair s'apprête à attraper un ballon

Adam Auclair à l'entraînement

Photo : Radio-Canada / Guillaume Piedboeuf

Adam Auclair entamera sa carrière professionnelle à Ottawa. Le Rouge et Noir a fait du demi défensif du Rouge et Or son choix de premier tour au repêchage de la Ligue canadienne de football (LCF), jeudi soir, ajoutant également ses coéquipiers Dan Basambombo et Kétel Assé à leur alignement en cours de soirée.

Sixième choix au total du repêchage, Auclair a été le premier joueur du Réseau du sport étudiant du Québec à entendre son nom prononcé. Classé 15e sur la liste des meilleurs espoirs en vue du repêchage, l'athlète beauceron ne cachait pas sa surprise et sa joie quelques minutes après avoir reçu l'appel de l’entraîneur-chef du Rouge et Noir, Paul LaPolice.

Je ne m’attendais pas à ça. Je suis vraiment heureux parce que je ne sais pas pourquoi, mais j'adore la ville d’Ottawa depuis que je suis jeune. J’ai toujours été un amateur des Sénateurs, au hockey, et des Renegades, à l’époque, au football, a expliqué, tout sourire, le joueur de 24 ans lors d’une discussion par vidéoconférence. Sa grande soeur et son oncle habitent également Gatineau, a-t-il ajouté.

Utilisé comme secondeur hybride chez le Rouge et Or, ces dernières années, Auclair devrait être utilisé à toutes les sauces dans la défense du Rouge et Noir.

Paul LaPolice m’a dit que son coordonnateur défensif était vraiment excité de m’avoir et qu’il allait essayer d’utiliser tout ce que je sais faire, autant comme maraudeur que secondeur. Sur les unités spéciales également.

Reste à voir maintenant s'il y aura une saison 2020 dans la LCF, mais Auclair ne s’en fait pas outre mesure. Si jamais la saison devait être annulée en raison de l'épidémie de COVID-19, il en profitera pour terminer ses études en enseignement de l’éducation physique à l'Université Laval.

Assé et Basambombo s'ajoutent aussi à la French Mafia

Détenteur d'un choix territorial en fin de deuxième ronde, le 19e du repêchage, le Rouge et Noir en a profité pour mettre la main sur un deuxième joueur du Rouge et Or, le secondeur Dan Basambombo. Originaire de la région d'Ottawa, Basambombo avait été une révélation au centre de la défensive du Rouge et Or, en 2018, avant de devoir s'absenter en 2019 en raison de problèmes académiques.

Puis, en début de la 8e et dernière ronde du repêchage, le Rouge et Noir a mis la main sur le bloqueur Kétel Assé, mettant fin à une glissade inattendue pour ce dernier. Le joueur de ligne offensive format géant, nommé sur l'équipe étoile canadienne, était classé au 11e rang des meilleurs espoirs du repêchage par le Bureau de recrutement du circuit.

À Ottawa, Assé, Basambombo et Auclair retrouveront leur ancien coéquipier chez le Rouge et Or Marco Dubois et un large contingent de joueurs québécois. Le succès des représentants de la Belle Province, à Ottawa, ces dernières années, les a même amenés à se surnommer, à la blague, la French Mafia.

Auclair sur les traces de Pruneau

Auclair est particulièrement heureux de pouvoir apprendre du maraudeur Antoine Pruneau, un joueur vedette dans la LCF dont la versatilité en défense est similaire à celle du Beauceron. Il va pouvoir me prendre sous son aile et je vais apprendre de lui, a expliqué le joueur du Rouge et Or, qui avait eu l'occasion de travailler avec Pruneau, le printemps dernier, au défi Est-Ouest.

Adam Auclair est le 13e joueur de l’histoire du Rouge et Or sélectionné en première ronde du repêchage de la LCF... et le premier de sa famille. En 2017, les Roughriders de la Saskatchewan avaient fait de son frère Antony leur choix de 4e ronde alors que l’ailier rapproché venait de s’entendre sur les termes d’un contrat NFL avec les Buccaneers de Tampa Bay.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !