•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des voisins n’ont pas oublié la petite fille de Granby

Une croix, des fleurs et un arbre ont été installés en la mémoire de la fillette.

Désormais, c’est une croix, des fleurs et un arbre qui ont été installés en la mémoire de la fillette.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le 30 avril 2019 survenait, à Granby, la mort tragique d’une fillette de 7 ans connue de la DPJ. Un an plus tard, des voisins de l’enfant pensent toujours à elle.

Dans les jours qui ont suivi la tragédie, de nombreux Granbyens ont déposé des peluches devant la résidence où est survenu le drame. Mais désormais, c’est une croix, des fleurs et un arbre qui ont été installés en la mémoire de la fillette.

On va toujours penser à la petite.

Nancy Maloney, une voisine
Nancy Maloney, une voisine.

Nancy Maloney vit dans le voisinage où s’est déroulé le drame.

Photo : Radio-Canada

Nancy Maloney, qui vit dans le voisinage où s’est déroulé le drame, a construit elle-même la petite croix blanche sur laquelle les mots repose en paix ont été inscrits.

Elle-même mère de quatre enfants, Mme Maloney dit que ce drame ne doit pas être oublié. Toute la rue tenait à ce que l'on conserve la croix qui était à côté de tous les toutous, lance-t-elle, émue.

Un point de bascule pour notre société, selon François Legault

Le premier ministre François Legault a lui aussi souligné cette triste journée, d'abord sur sa page Facebook en matinée, jeudi, puis lors de son point de presse quotidien.

Sur sa page Facebook François Legault dit que la mort tragique de la petite fille de Granby est un drame qui a brisé le cœur des Québécois

Le drame de la fillette de Granby devra rester comme un point de bascule pour notre société.

François Legault

On ne pourra jamais éliminer toute la violence, mais on ne peut pas accepter que des enfants soient maltraités sans qu’on ait tout fait pour l’éviter, ajoute-t-il. On n’oubliera jamais et on est à l’ouvrage pour faire plus, pour faire mieux, écrit M. Legault.

Lors de son point de presse, le premier ministre a tenu à remercier toutes les personnes qui prennent soin des enfants vulnérables.

Il a également souligné qu’une des façons d’aider ces enfants-là, c’est de les retourner à l’école, en faisant référence au retour graduel à l’école qui est prévu dès le 11 mai dans plusieurs régions du Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !