•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les enseignants franco-ontariens ratifient l'entente de principe

Une classe vide dont les chaises ont été placées sur les pupitres.

Les enseignants francophones ont ratifié l'entente de principe par vote électronique.

Photo : Associated Press / Martin Meissner

Radio-Canada

Les membres de l’Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO) ont ratifié l'entente de principe conclue avec la province et les conseils scolaires le 31 mars.

Le vote de ratification a eu lieu de façon électronique mercredi et jeudi.

Le président du syndicat, Rémi Sabourin, estime que la ratification démontre que les enseignants reconnaissent que c’est la meilleure entente possible dans la présente conjoncture.

M. Sabourin avait déclaré lors de l'annonce de la conclusion de l'entente de principe que les négociations avaient été particulièrement ardues.

Le contrat de trois ans s'applique rétroactivement au 31 août.

L'AEFO représente environ 12 000 enseignants et suppléants des écoles françaises de l'Ontario.

Les enseignants catholiques anglophones et ceux de l'élémentaire anglais ont aussi ratifiée leurs ententes de principe.

La Fédération des enseignantes-enseignants des écoles secondaires de l'Ontario a été le dernier des quatre grands syndicats à parvenir à un accord. Ses membres doivent voter sur cette entente en mai.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !