•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des initiatives pour venir en aide aux familles dans le besoin en marge de la pandémie

Un gymnase d'une école avec des personnes qui s'occupent d'emballer et de livrer des repas.

Le gymnase de l'Edmonds Elementary School a été transformé pour accueillir les familles dans le besoin.

Photo : Radio-Canada / CBC/ Ben Nelms

Radio-Canada

Des écoles ainsi que des organismes communautaires de la Colombie-Britannique proposent des solutions créatives pour venir en aides aux parents d’élèves qui manquent de nourriture durant la pandémie de COVID-19.

Lorsque les écoles ont reçu l'ordre de fermer pour minimiser la propagation du COVID-19, en mars, le ministère de l'Éducation leur a demandé de continuer à aider les élèves qui dépendent des programmes alimentaires.

Avant la pandémie, le conseil scolaire de Burnaby servait environ 345 repas par jour aux élèves dans le besoin. Ce nombre est aujourd’hui passé à environ 600.

Le directeur de l’école primaire Bayview, Kevin Brand, explique que lui et son équipe ont été invités à développer un nouveau programme de repas chauds dès la fermeture des écoles.

Le personnel du conseil scolaire de Burnaby dit avoir vu une augmentation de près de 60% du nombre d'élèves qui participent à son programme de repas chauds, même s'ils ne sont pas en classe.

C’est une réalité [...] Ce n'est un secret pour personne qu'il y a certainement plus de difficultés économiques en ce moment en raison de la COVID-19, informe le directeur.

Nous avons eu quelques soirées tardives, beaucoup d'appels, et nous travaillons le week-end pour y arriver, dit Kevin Brandt.

Aujourd'hui, la cuisine de la cafétéria de l’école Burnaby South Secondary prépare des repas pour 20 écoles du conseil scolaire.

À l'Edmonds Community School, le gymnase se transforme tous les matins en un centre d'emballage et de livraison de nourriture. En plus de fournir des repas chauds, le directeur de l'école, Sean Gaster, dit qu'environ 70 familles reçoivent des paniers d'épicerie chaque semaine.

Un homme vient de s'asseoir sur une chaise dans un gymnase.

Sean Gaster est le directeur de l'Edmonds Community School, à Burnaby.

Photo : Radio-Canada / CBC/ Ben Nelms

Plusieurs familles ont signifié aux membres du personnel scolaire que la sécurité alimentaire et financière était leur principale préoccupation. Beaucoup d'entre eux sont des immigrants ou des réfugiés avec une leçon importante à partager sur la résilience, raconte-t-il.

Soutien dans la communauté

Le ministre de l'Éducation de la Colombie-Britannique, Rob Fleming, affirme que 16 000 familles reçoivent actuellement des services de restauration par le biais du système scolaire.

La Commission scolaire de Vancouver affirme que, normalement, environ 3000 élèves reçoivent des repas chauds. Au cours des 30 derniers jours, le district a fourni plus de 27 000 repas.

Une partie de ce travail est administrée par des groupes communautaires comme Growing Chefs.

L'organisme à but non lucratif se rend habituellement dans les salles de classe pour enseigner aux enfants la sécurité alimentaire et comment cuisiner. Il a maintenant embauché environ 10 chefs sans emploi et transformé le Centre culturel italien en un centre de restauration gratuit pour 260 familles de Vancouver.

La cheffe et professeure de cuisine Selma van Halder, qui participe à la confection des repas, raconte son émotion lorsqu’une mère est venue chercher le repas préparé pour elle et son fils.

Une cheffe cuisinière est en train de préparer des repas dans une cuisine d'école.

La cheffe Selma van Halder prépare des repas pour les familles dans le besoin.

Photo : Radio-Canada / CBC/Ben Nelms

C'était vraiment très émouvant, en particulier pour quelqu'un qui cuisine pour gagner sa vie. On sait qu’on peut fournir ce genre d'aide, explique Mme van Halder.

Dans les régions plus éloignées comme les Kootenays Ouest, le personnel des écoles doit faire face au défi supplémentaire de la distance géographique.

La surintendante du conseil scolaire des Kootenays Ouest, Terry Taylor, informe que le directeur et les enseignants de l'école secondaire Nakusp conduisent 90 minutes pour livrer de la nourriture aux familles dans le besoin.

Vous savez que cela en vaut la peine, car il s'agit des enfants et de la communauté. Ce sont des choses qu’on ne peut pas ignorer et qui nous tiennent à coeur, précise Mme Taylor.

Avec les informations de Lien Yeung

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Engagement communautaire