•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réouverture de l'économie : coiffeurs, campings ou dentistes, comment s’y retrouver?

Des mains tournent une pancarte pour indiquer que le magasin est ouvert.

Plan de relance pour les entreprises.

Photo : Radio-Canada / Martin Thibault

Radio-Canada

La phase 1 de la relance économique est entrée en vigueur le 4 mai au Manitoba. La phase 2 commence le 1er juin. Elle signifie que plus de commerces et de services ouvriront leurs portes, mais élargit aussi les activités permises depuis le début mai. Notre guide de cette phase 1 du retour vers une vie « presque normale », par secteur d’activité, a donc été mis à jour pour refléter ces changements.

Les commerces, les entreprises ou les services qui sont ouverts doivent en général respecter des conditions et se plier à des lignes directrices.

Les conditions générales :

  • Être en mesure de maintenir une distance de 2 mètres entre les personnes sauf quand les clients reçoivent un service qui exige un contact plus rapproché, ou encore pour de brefs échanges.

  • Ces conditions sont exécutoires en vertu des ordonnances de santé publique.

Directives générales – en vigueur pour l'ensemble des secteurs

  • Le personnel, et dans certains cas les patients, utilisent l’outil de dépistage (Nouvelle fenêtre) de la COVID-19 en ligne avant de prendre rendez-vous.
  • Les employés malades ou présentant des symptômes de COVID-19 restent à la maison.
  • Les employés disposent d'information sur la distanciation physique.
  • Une signalisation extérieure indique les protocoles de distanciation; des lignes au sol permettent de réguler l’entrée sur les lieux, indiquent au client où se rendre et où commencent les files d’attente.
  • L’endroit est accessible par une seule entrée.
  • Du désinfectant pour les mains est à la disposition des clients et du personnel à l'entrée et à la sortie.
  • Les toilettes sont fréquemment désinfectées et une routine de désinfection des espaces du commerce ou de la clinique est en vigueur.
  • Les méthodes de paiement permettent d’éviter les contacts et l'échange d’argent comptant si possible.

Viennent ensuite des conditions et des directives particulières à chaque secteur d’activité. Voici donc quelles mesures spécifiques doivent être respectées.


Dentistes, physiothérapeutes et autres services de soins de santé

Ce qui est concerné : les membres d’une profession de la santé réglementée comme les dentistes, hygiénistes dentaires, chiropraticiens, physiothérapeutes, optométristes et podiatres reprendront leurs activités sous la direction de leur ordre professionnel.

Des outils de dentistes déposés sur une radiographie de dents.

Les dentistes pourront rouvrir dès le 4 mai en se pliant à des conditions et des lignes directrices.

Photo : iStock

Ce qui est permis : ils ne sont plus obligés de s’en tenir à des soins urgents et aux cas émergents. Les professionnels qui pratiquent aussi des massages thérapeutiques et l’acupuncture peuvent reprendre ces activités.

Sous quelles conditions : les conditions générales s’appliquent.

Lignes directrices particulières :

  • Occupation maximale : 50 % de la capacité normale de la clinique, ou une personne pour 10 mètres carrés.
  • Les patients et leurs accompagnateurs sont triés par téléphone avant le rendez-vous et ne peuvent avoir de rendez-vous s'ils ont des symptômes.
  • Les personnes symptomatiques doivent être dirigées vers le service téléphonique Health Links - Info Santé.
  • Une stratégie de gestion des salles d’attente doit être en vigueur, incluant l’attente dans la voiture si possible et la distanciation physique dans la salle d’attente.
  • Les patients et leurs accompagnateurs doivent se désinfecter les mains en entrant.
  • Les aires et stations de travail sont désinfectées après chaque patient.
  • Les porte-revues et les jouets sont retirés et les aires de jeux et salles d’attente sont fermées.
  • Les patients sont invités à porter des masques quand ils reçoivent le service, quand c’est possible.

Commerces de détail

Ce qui est concerné : les magasins de vêtements, de chaussures, de sport et de plein air; les bijouteries, tailleurs, fleuristes; les concessionnaires de bateaux ou motoneiges; les boutiques de cadeaux, librairies, papeteries; les magasins de jouets, de musique, d’électronique; les prêteurs sur gages; les boutiques de toilettage d’animaux; les commerces similaires.

La devanture de la boutique devant laquelle une affiche posée sur le trottoir indique que le commerce est ouvert.

Le chocolatier Constance Popp sur le boulevard Provencher affiche ouvert. Mercredi, le premier ministre du Manitoba a annoncé une stratégie provinciale pour rouvrir, avec prudence, des secteurs de l'économie, dont le commerce au détail.

Photo : Radio-Canada / Trevor Lyons

Ce qui est permis : peuvent rouvrir.

Sous quelles conditions : les conditions générales s’appliquent. Des produits peuvent être commandés à distance, ramassés sur place ou livrés.

Lignes directrices particulières :

  • Occupation maximale : 50 % de la capacité normale de l'entreprise, ou une personne pour 10 mètres carrés.

Restaurants, terrasses, services pour emporter

Ce qui est concerné : les établissements alimentaires publics comme les restaurants, cafétérias, cafés, petites entreprises.

Ce qui est permis : peuvent rouvrir, y compris leur salle à manger intérieure.

Un hamburger fait avec des beignes et contenant deux boulettes de  boeuf, du fromage et du bacon.

Les restaurants pourront rouvrir leurs terrasses mais pas leur salles à dîner.

Photo : Radio-Canada / Gary Solilak

Sous quelles conditions : les conditions générales s’appliquent.

Lignes directrices particulières :

  • L'occupation des lieux, à l'intérieur comme à l'extérieur, doit être limitée à 50 % de la capacité normale.
  • Il n’est pas permis de s’asseoir ou de se tenir au comptoir sauf si une séparation de deux mètres entre les groupes peut être maintenue.
  • Une distance de deux mètres entre les tables est requise.
  • Les services de buffet ne sont pas permis. La nourriture et les boissons sont apportées directement aux clients.
  • Les surfaces des tables, chaises et banquettes sont nettoyées entre les clients.
  • Les salières, poivrières, menus, serviettes et décorations doivent être retirés des tables sauf s’il est possible de les nettoyer après chaque client.
  • Il n’est pas permis de remplir à nouveau un verre. Les tasses, verres, pailles et couvercles doivent être gardés derrière le comptoir et donnés directement aux clients.
  • Les clients ne peuvent se servir eux-mêmes. Les distributeurs de condiments qui permettent aux clients de se servir doivent être retirés. Les contenants réutilisables ne sont pas permis.
  • Des mesures doivent être en place pour que les clients qui ne sont pas encore assis maintiennent une distance d'au moins deux mètres entre eux.

Salons de coiffure et barbiers

Ce qui est concerné : coiffeurs et barbiers

Ce qui est permis : peuvent rouvrir si les clients et le personnel peuvent maintenir une distance de deux mètres, sauf pour recevoir le service ou pour de brefs échanges.

Un salon de coiffure.

Un salon de coiffure.

Photo : Radio-Canada / Maxime Denis

Sous quelles conditions : les conditions générales s’appliquent. Des produits peuvent être commandés à distance, ramassés sur place ou livrés.

Lignes directrices particulières :

  • Occupation maximale : 50 % de la capacité normale de l'entreprise, ou une personne pour 10 mètres carrés.
  • Les seuls services autorisés sont le lavage des cheveux, les coupes, les colorations et les mises en plis.
  • Les clients sont triés par téléphone avant que le rendez-vous soit pris et ne peuvent avoir de rendez-vous s'ils ont des symptômes de COVID-19.
  • Les personnes symptomatiques doivent être dirigées vers le service téléphonique Health Links - Info Santé.
  • Les rendez-vous sont échelonnés de manière à permettre la distanciation physique et les clients doivent se présenter seuls, sans amis ou membres de la famille.
  • Les stations de travail sont éloignées de deux mètres et désinfectées après chaque client.
  • L'équipement, les outils et le matériel qui ne peuvent être désinfectés entre chaque client ne peuvent être réutilisés.
  • Les porte-revues et les jouets sont retirés et les aires de jeux et salles d’attente sont fermées.
  • Les comptoirs-lunch, bars à café et comptoirs de confiserie doivent être fermés.
  • Les clients et le personnel sont invités à porter des masques non médicaux quand il y a contact rapproché.
  • Le personnel peut porter des gants de protection, en particulier quand il y a contact rapproché.

Musées, galeries d’art et bibliothèques

Ce qui est concerné : musées, galeries d’art et bibliothèques

Musée des beaux-arts de Winnipeg

Le Musée des beaux-arts de Winnipeg

Ce qui est permis : peuvent rouvrir si les clients et le personnel peuvent maintenir une distance de deux mètres, sauf pour recevoir le service ou pour de brefs échanges.

Sous quelles conditions : les conditions générales s’appliquent.

Lignes directrices particulières :

  • Occupation maximale : 50 % de la capacité normale de l'institution, ou une personne pour 10 mètres carrés.
  • Les présentoirs à écran tactile doivent être éteints.
  • La vente de billets en ligne est privilégiée si possible.
  • Les visiteurs et le personnel sont invités à porter des masques non médicaux.
  • Les sites peuvent utiliser leurs espaces extérieurs pour permettre la distanciation physique.
  • Les sites peuvent s’ajuster en optant pour des tournées autoguidées ou guidées à l’aide d’applications plutôt que de fournir des guides en personne ou des écouteurs.

Installations extérieures de loisirs et parcours de golf

Ce qui est concerné : terrains de jeux, parcs de planche à roulettes, parcours de golf et terrains d’exercice, courts de tennis et autres infrastructures similaires.

Un club de golf près d'une balle

Un golfeur s'apprête à tirer.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Lachapelle

Ce qui est permis : peuvent fonctionner à capacité normale à l'extérieur si les clients et le personnel peuvent maintenir une distance de deux mètres, sauf pour de brefs échanges. L'occupation à l'intérieur est limitée à 50 % de la capacité normale ou à une personne par dix mètres carrés.

Sous quelles conditions : les conditions générales s’appliquent.

Lignes directrices particulières :

  • Les clients et les membres du personnel à risque élevé de développer des symptômes graves doivent être incités à rester à la maison.
  • Les clients sont triés par téléphone avant que le rendez-vous soit pris et ne peuvent avoir de rendez-vous s'ils ont des symptômes de COVID-19.
  • L'équipement qui ne peut être désinfecté entre chaque utilisateur ne doit pas être partagé.
  • Les clients et le personnel sont invités à porter des masques non médicaux.
  • Maximum de 4 golfeurs par groupe et une personne à la fois dans la voiturette, ou deux personnes d’une même maisonnée. Les poteaux doivent rester dans les trous des parcours en tout temps.
  • Les stations de lavage des balles et les fontaines d’eau doivent rester fermées ou être retirées.
  • Les vestiaires sont fermés ou leur utilisation est découragée. Le temps d’utilisation doit être limité, les heures d’entrée, échelonnées et la distanciation physique, maintenue. Les articles à usage commun doivent être retirés des vestiaires. Les participants doivent pouvoir accès à du désinfectant ou à des lingettes pour nettoyer les surfaces de contact après utilisation.
  • Les aires de récréation qui sont fréquemment touchées et qui ne peuvent être facilement désinfectées entre chaque utilisateur sont fermées.
  • Les lignes directrices des restaurants s’appliquent aux restaurants de ces sites.

Les parcs, terrains de camping, yourtes et chalets

Ce qui est concerné : les parcs, terrains de camping, yourtes et chalets.

Une tente dans un terrain de camping.

Les campeurs des parcs provinciaux devront apporter leur désinfectant et suivre des directives strictes.

Photo : Radio-Canada / Joane Bérubé

Ce qui est permis : peuvent rouvrir. Ceux qui sont situés au nord du 53e parallèle peuvent recommencer à accueillir des résidents du Manitoba en provenance de l’intérieur de la province.

Sous quelles conditions : les gens doivent pouvoir maintenir une distance de deux mètres, sauf pour de brefs échanges.

Lignes directrices particulières :

  • Les rassemblements doivent être découragés.
  • Les clients des campings provinciaux, yourtes et chalets doivent apporter leur propre papier toilette, leur désinfectant pour les mains et les autres produits d’hygiène personnelle.

Les gens qui se dirigent vers un camping provincial, une yourte ou un chalet doivent :

  • apporter leurs médicaments sous ordonnance et autres produits médicaux;
  • faire le plein de la voiture en quittant la maison;
  • repartir avec toutes leurs affaires et ne rien laisser derrière;
  • porter des sandales ou des souliers lorsqu'ils se servent des douches;
  • ne pas se tourner vers des fournisseurs de soins de santé locaux sauf en cas d’urgence;
  • avoir avec eux les numéros d’urgence des autorités de santé locale;
  • respecter les restrictions locales;
  • le personnel et les clients peuvent porter des masques non médicaux.

Les voyageurs doivent éviter de visiter les collectivités locales, comme les communautés des Premières Nations. S’ils sont dans l’obligation de le faire, ils doivent respecter la distanciation physique et privilégier, dans le cas des commerces, la cueillette des commandes à l’extérieur et sans contact.

Quand les gens sortent, ils doivent continuer de maintenir la distanciation sociale. Quiconque nécessite des soins médicaux ou présente des symptômes de COVID-19 ne doit pas voyager. Il faut retourner immédiatement à la maison en cas de maladie ou de présence de symptômes de la COVID-19. Si vous devez voyager ou vous rendre à votre chalet ou résidence secondaire, il vous faut suivre ces directives (Nouvelle fenêtre) (en anglais).


Les camps de jour

Ce qui est concerné : les camps de jour

Ce qui est permis : peuvent fonctionner.

Sous quelles conditions :

  • Les gens doivent pouvoir maintenir une distance de deux mètres sauf pour de brefs échanges.
  • Nombre maximal d’enfants par site : 24.
  • Il n’est pas permis de passer la nuit dans un camp.

Lignes directrices particulières :

  • Les enfants ne peuvent entrer s’ils sont malades et s’ils ressentent des symptômes de la COVID-19.
  • Les enfants doivent être testés chaque jour à leur arrivée. Aucun enfant présentant des symptômes ne peut être admis.
  • Les lignes directrices (Nouvelle fenêtre) pour la prévention des infections en vigueur dans les centres de la petite enfance doivent être suivies.
  • Les sites doivent utiliser des entrées séparées, mettre en place des horaires échelonnés pour l'arrivée des enfants et s’assurer qu’il n’y a aucun contact pendant le jour entre les différents groupes d’enfants.

Application de ces mesures

Tout en allégeant les restrictions concernant la COVID-19, la province instaurera des contrôles plus serrés pour s'assurer que les règles sont suivies par les individus et les entreprises.

À Winnipeg, les ambassadeurs du Downtown BIZ, les membres du Bear Clan et d’autres bénévoles se sont engagés à contribuer à l’éducation du public pendant cette phase et à aider à promouvoir et appliquer les mesures de distanciation sociale.

Les ordonnances de santé publique visant les entreprises feront l'objet d'inspections par les autorités provinciales. Depuis le 8 mai, il y a également une surveillance dans les parcs provinciaux.

Les contrevenants, individus comme entreprises, s’exposent à des amendes, des pénalités ou des peines d’emprisonnement d’un an maximum.

Autres informations utiles

Grands rassemblements publics : Les rassemblements de maximum 25 personnes à l’intérieur et de maximum 50 personnes à l’extérieur sont maintenant permis, en autant qu’une distance de deux mètres puisse être maintenue entre les participants, sauf pendant de brefs échanges.

Les messes, mariages et funérailles peuvent avoir lieu si ces mesures sont respectées.

Il n’y a pas de limite quant au nombre de personnes lors de rassemblements extérieurs si les personnes demeurent dans leur voiture ou si elles restent à gauche de celle-ci lorsqu’elles en sortent. La limite de 25 personnes doit cependant être respectée lors de l’utilisation d’installations intérieures, comme les toilettes.

D’autres directives particulières s’appliquent aux ciné-parcs et aux rassemblements de voitures.

Reprise des opérations chirurgicales non urgentes et des procédures de diagnostic : les opérations non urgentes et procédures de diagnostic qui avaient été mises en pause en mars pour permettre au système de santé de répondre à l’urgence de la COVID-19 ont pu reprendre le 24 avril.

Les précautions en vigueur pour protéger le personnel et les patients incluent : dépistage rapide aux points de service, utilisation d'équipements de protection individuelle, limite du nombre de personnes dans une pièce.

Notre dossier COVID-19 : les services ouverts ou fermés dans votre région

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !