•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Glen Murray, candidat à la chefferie du Parti vert du Canada

Un homme en nœud papillon souriant.

Né au Québec, Glen Murray a été maire de Winnipeg et député ontarien.

Photo : Glen Murray

Il a été ministre en Ontario après avoir été maire de Winnipeg. Voici que Glen Murray se tourne vers la scène politique fédérale, en annonçant mercredi par voie de communiqué qu’il se lance dans la course à la chefferie du Parti vert du Canada.

Né au Québec, Glen Murray a été le premier maire ouvertement gai de Winnipeg à la fin des années 1990, avant de se lancer en politique provinciale en Ontario. Il a été élu député de Toronto et a fait partie du cabinet libéral provincial, occupant notamment le poste de ministre de l’Environnement.

Après avoir quitté la vie politique, M. Murray a été un ardent défenseur de la lutte contre le changement climatique en tant que directeur de l'institut Pembina, un groupe de réflexion sur l'environnement établi en Alberta. Il a aussi travaillé avec plusieurs entreprises axées sur l’environnement.

Il croyait avoir quitté la vie politique pour de bon en 2017, mais affirme que son conjoint de 25 ans, Rick Neves, l’a convaincu de retourner dans le ring. Il m’a dit : "tu dois le faire. Le Parti vert a vraiment besoin d’une personne avec ton expérience et les choses que tu as faites", affirme M. Murray.

Il dit s’être lancé dans la vie politique après avoir perdu plus d’une quarantaine de ses amis lors de la crise du SIDA dans les années 1980. Cette expérience, ainsi que la pandémie de la COVID-19, sont un rappel de la fragilité de notre planète et de la vulnérabilité de nos écosystèmes, fait valoir M. Murray.

Une course à la chefferie diverse

La course à la chefferie du Parti vert a commencé en février, quand Elizabeth May a annoncé son intention de quitter le poste qu’elle occupait depuis 13 ans.

Glen Murray, le seul candidat à avoir occupé une charge publique élective, se joint à une liste déjà nombreuse de candidats. Dont une femme noire : Annamie Paul et une personne non binaire : Amita Kuttner.

M. Murray affirme que les candidats sont représentatifs du Canada. Ils incarnent un ensemble d’idées beaucoup plus énergique que ce qu’on voit dans le Parti conservateur, dit-il. Il ajoute vouloir attirer une plus grande diversité de partisans.

Son français pourrait nuire à sa campagne. Bien qu’il est originaire du Québec, il reconnaît que son français n’est pas parfait. Il est fonctionnel, fait-il valoir.

Sa campagne sera axée sur une relance verte alors que le Canada se sortira du trou économique creusé par la pandémie. Cela veut dire la modernisation des maisons et des bâtiments commerciaux, l’investissement dans l’industrie des véhicules électriques et les systèmes ferroviaires à grande vitesse, selon M. Murray.

Cette prise de position pourrait le confronter aux candidats qui se revendiquent de l’écosocialisme, dont Dimitri Lascaris et Alex Tyrell. Ces derniers dénoncent un rapprochement du parti avec les grandes entreprises.

Les autres candidats sont :

  • Judy Green, ancienne candidate des verts dans West-Nova, en Nouvelle-Écosse;
  • Amita Kuttner, ancienne candidate des verts dans Burnaby North-Seymour, en Colombie-Britannique;
  • Dimitri Lascaris, ancien candidat des verts dans London Ouest, en Ontario;
  • David Merner, un candidat des verts de 2019 dans Esquimalt-Saanich-Sooke, en Colombie-Britannique;
  • Annamie Paul, candidate de verts de 2019 dans Toronto-Centre;
  • Dylan Perceval-Maxwell, candidat aux élections fédérales à plusieurs reprises dans Laurier-Sainte-Marie, au Québec;
  • Alex Tyrrell, chef du Parti vert du Québec.

La formation prévoit choisir son chef en octobre à Charlottetown, dans l’Île-du-Prince-Édouard.

Avec des informations de David Thurton

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !