•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des citoyens de Thunder Bay mettent leurs imprimantes 3D au service de leur communauté

Une imprimante 3D.

Les imrpimantes 3D peuvent produire des pièces de plastiques modélisées par ordinateur.

Photo : Fabien Gaudreault

Radio-Canada

À Thunder Bay, des citoyens possédant des imprimantes 3D se sont regroupés afin d’imprimer du matériel de protection personnel pour les travailleurs de la santé.

Les bénévoles s’affairent à préparer des pièces nécessaires à la fabrication de visières, mais également des attaches sophistiquées ayant pour but de rendre le port de masque plus confortable.

C’est des petites clips de plastique... ça a juste l’air d’une bande plastique avec des dents où tu peux installer les élastiques du masque, explique Luc Levesque, un informaticien participant au projet. Avec ses deux imprimantes, il a produit à lui seul plus de 3000 de ces attaches.

Modèle d'attache masque.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Luc Levesque a distribué 1700 de ses attaches jusqu'à présent.

Photo : Luc Levesque

Le groupe conçoit ses pièces avec les mêmes modèles, afin de simplifier la distribution de leurs produits. Et chaque vendredi, des organismes locaux récupèrent le matériel imprimé par le groupe afin de les livrer aux institutions en ayant besoin.

M. Levesque distribue également une partie de ses fameuses attaches lui-même. J’ai ma belle-mère qui fait le tour en ville et qui les livre dans les boîtes à malle de ceux en ayant besoin, explique-t-il. Les personnes désirant se procurer le produit peuvent remplir un formulaire en ligne.

Il en a également livré une partie à sa ville natale de Hearst, ainsi qu’à ses cousines, qui oeuvrent dans le domaine de la santé à Ottawa.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !