•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mange mes pets COVID, un pied de nez ludique à la pandémie

Un jeune garçon portant en coton ouaté avec l'inscription « McGill », logo de l'université, et une jeune fille, à sa droite, sont devant un mur où l'on a peint des graffitis sur une murale.

Albert et Luce McMahon, les enfants d'Alex McMahon, sont les vedettes du vidéoclip.

Photo : YouTube : Alex McMahon

Radio-Canada

Vous avez bien lu. Mange mes pets COVID, c’est le titre d’une nouvelle pièce de rap humoristique, sortie tout droit de l’imaginaire (assez fertile) de la famille McMahon. Elle a été tricotée en confinement et en collaboration virtuelle avec plusieurs noms du domaine artistique, dont l’autrice-compositrice-interprète Ariane Moffatt.

Le claviériste, compositeur et producteur établi au Québec Alex McMahon est, comme à peu près tout le monde, en confinement depuis quelques semaines. C’était donc l’occasion pour sa famille et lui de travailler sur une œuvre qui sort de l’ordinaire.

Additionnez ainsi un père talentueux, des enfants faisant preuve de motivation et beaucoup d’amis et amies – dont Ariane Moffatt –, et vous obtenez une nouvelle pièce rap au refrain pour le moins accrocheur.

On y a par ailleurs intégré une chorégraphie facile à apprendre, qui n'est pas sans rappeler celles qui pullulent le fil « #ForYou » de l’application TikTok.

En plus de Luce et Albert McMahon – les vedettes de la vidéo –, une cinquantaine de personnalités du domaine culturel se sont prêtées au jeu, de près ou de loin, dans la conception et la réalisation du vidéoclip. Le couple Marie-Soleil Dion et Louis-Olivier Mauffette, la critique littéraire Claudia Larochelle et ses enfants, l'animatrice Valérie Roberts et l’humoriste Julien Corriveau, des Appendices, étaient entre autres de la partie, par l’entremise de Zoom.

La vidéo, mise en ligne lundi sur YouTube, cumule déjà plus de 20 000 visionnements. On en compte presque autant sur Facebook.

Un nombre grandissant d'internautes partage la chanson sur les différents réseaux sociaux, évoquant notamment les clins d’œil humoristiques à la folie du papier toilette.

Avec les informations d'Eugénie Lépine-Blondeau, chroniqueuse culturelle à Tout un matin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !