•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les athlètes en confinement s'entraînent sans espoir de compétitions

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Natasha Wodack court sur la piste d'un stade.

La coureuse Natasha Wodack s'entraîne régulièrement, pour être prête quand les compétitions reprendront leur cours normal.

Photo : Benoit Ferradini/Radio-Canada

Privés des Jeux olympiques et des diverses compétitions qui rythment leur vie, les athlètes doivent rivaliser d'imagination pendant l'épidémie de COVID-19 pour rester au sommet de leur forme.

Leur vie professionnelle dépend de leur condition physique, et leurs entraînements sont en général dépendants des épreuves auxquelles ils s'inscrivent ou pour lesquelles ils se sont qualifiés pendant l'année. Ces athlètes de haut niveau sont nombreux à s'entraîner dans la région de Vancouver.

Brent Hayden tire des élastiques fixés à une grille dans un stade de baseball.

Le nageur olympique Brent Hayden s'entraîne en répliquant les mouvements de la natation, depuis qu'il n'a plus accès à une piscine.

Photo : Benoit Ferradini/Radio-Canada

Brent Hayden est un champion olympique de natation, qui devait faire son retour à la compétition lors des jeux de Tokyo cet été. Natasha Wodack est la championne canadienne de course sur 10 kilomètres et participe en général à de 18 à 20 compétitions par an. Tous deux résident et s'entraînent dans la région de Vancouver. Voici leur expérience.

Plan large de Natasha Wodack courant sur une piste de course extérieur.

La coureuse Natasha Wodack s'entraîne régulièrement, pour être prête quand les compétitions reprendront leur cours normal.

Photo : Benoit Ferradini/Radio-Canada

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !