•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

En Alberta, les artistes de musique country sont affectés par l'annulation des festivals

Un homme appuyé sur un banc tient joue de la guitare.

L'album de JJ Shiplett, Fingers Crossed, est sorti le 28 mars.

Photo : Radio-Canada / Vincent Bonnay

L’auteur-compositeur-interprète de musique country JJ Shiplett a lancé son second album à la fin du mois de mars. Il devait partir en tournée pour en faire la promotion, mais la pandémie a changé ses plans.

La trentaine de dates de ses concerts ont été annulées à cause des mesures de distanciation. Depuis, il se produit dans son sous-sol pour faire connaître son nouveau répertoire.

Un homme assis sur une chaise joue de la guitare et chante.

Plus de 4000 personnes ont assisté au dernier concert virtuel de JJ Shiplett, diffusé sur sa page Facebook.

Photo : Facebook

Ce qui se passe normalement, c’est que vous sortez votre album, après vous allez en tournée, ça donne une longévité [à l’évènement], mais ça a changé maintenant, il faut trouver des moyens de joindre le public en ligne, explique l'artiste.

Je fais comme tout le monde. J'essaie de survivre.

JJ Shiplett, auteur-compositeur-interprète de musique country

L’artiste calgarien a déjà diffusé en direct trois concerts sur les médias sociaux tels que Facebook ou YouTube : une grande partie de mon public a pu se brancher, mais ce n’est pas la même chose que de jouer des spectateurs.

Une perte de revenus importante

Des centaines d’artistes albertains de la musique country sont touchés par l’annulation des dizaines de festivals qui ont lieu chaque été dans la province.

Selon Jenn Dalen, la vice-présidente de l'Association albertaine de la musique country, c'est durant les festivals d’été, comme le Stampede de Calgary, qu’ils gagnent la moitié de leur salaire annuel si ce n’est pas les trois quarts.

Une foule devant une scène en plein air.

La scène Coca-Cola du Calgary Stampede accueille de nombreux artistes connus, mais aussi des artistes qui débutent leur carrière.

Photo : Bill Marsh

Le Stampede offre aussi la possibilité de jouer à des concerts connexes, comme ceux qu'organisent les entreprises. Ils ont été annulés, ainsi que ceux prévus dans les bars, ajoute Mme Dalen, qui trouve que cette situation arrive à un mauvais moment.

Nous n’avons jamais vécu cette situation, donc nous n'avons pas d’exemple à suivre.

Jenn Dalen, Association albertaine de la musique country

L’ingéniosité pour s’en sortir

Le musicien-chanteur Matt Masters ne se laisse pas abattre. Il avoue que l'annulation du Stampede l'a rendu très nerveux, mais depuis la semaine dernière, il est remonté sur scène, juché sur le toit d’une minifourgonnette.

Le son peut voyager.

Matt Masters, musicien-chanteur

En s’inspirant des photographes qui prennent des portraits de famille à distance, il s’est dit qu’il pouvait faire la même chose avec sa musique.

Un chanteur avec sa guitare, habillé en cowboy, fait un concert sur le toit d'un véhicule.

Matt Masters offre des concerts de rue de 45 minutes pour 200 $.

Photo : Courtoisie de Niel Zeller Photographie

Il a construit une scène mobile facile à monter et démonter. Il y a installé son micro, et, muni d’une guitare, il chante pendant 20 ou 45 minutes selon la commande.

Je suis très content de dire que j’ai beaucoup, beaucoup de travail pour les prochains mois, dit Matt Masters.

Matt Masters doit faire plusieurs concerts par jour devant un public plus restreint qu'un bar ou une salle de concert, mais au moins, il a retrouvé le salaire qu’il avait entièrement perdu au début de la pandémie.

Avec les informations de Vincent Bonnay.

Notre dossier COVID-19 : les services ouverts ou fermés dans votre région

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !