•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville de Rouyn-Noranda dénonce la possible réduction de services de NAV Canada

La station d'information de vol de Nav Canada à Rouyn-Noranda.

La station d'information de vol de Nav Canada à Rouyn-Noranda.

Photo : Radio-Canada / Piel Côté

La mairesse de Rouyn-Noranda Diane Dallaire déplore la possible réduction des services de NAV Canada à l’aéroport de Rouyn-Noranda, un dossier qui perdure depuis plusieurs années.

La semaine dernière, NAV Canada a annoncé qu’elle songeait à cesser ses services de navigation de nuit dans les aéroports régionaux.

La mairesse dénonce cette éventuelle diminution de services. On veut dire haut et fort que cette tentative là de NAV, de réduire les services en pleine pandémie, c'est complètement inacceptable, se désole Diane Dallaire, jugeant que la crise sanitaire ne fait qu’aggraver l’annonce de NAV Canada.

Parmi les services de nuit, on compte le contrôle du trafic au sol, la surveillance de la météo, les communications avec les membres d’équipage, le déneigement de la piste d'atterrissage en hiver, etc.

Je n’aurais jamais pu penser qu’on revienne à ça en pleine pandémie.

Une citation de :Diane Dallaire, mairesse de Rouyn-Noranda

Je vous rappelle que les pilotes eux-mêmes ont dit que c’était un service essentiel, indique Diane Dallaire, insistant sur l’importance de maintenir ces services, surtout puisque Rouyn-Noranda a été désigné comme centre de soins pour la COVID-19 dans la région. Autant de nuit que de jour, ce service est essentiel, ajoute Diane Dallaire.

La Ville rejette les raisons évoquées par NAV Canada pour la diminution des services, soit d’assurer la santé de ses employés. Les mesures de protection requises ont toutes été mises en place, alors rien ne peut justifier une telle décision, dit la mairesse.

La Ville s’inquiète de la démarche de NAV Canada et a interpellé différentes instances provinciales et fédérales, dont le ministre des Transports du Canada, Marc Garneau. Elle compte d’ailleurs l’appui du Réseau québécois des aéroports.

On ne lâchera pas le combat, conclut la mairesse, se disant confiante que les appels de la Ville seront entendus.

Le CISSS-AT renchérit

Questionnée à ce sujet lundi, la PDG du CISSS-AT, Caroline Roy, a rappelé l’importance des services de navigation pour les évacuations d’urgence, notamment.

Actuellement, particulièrement dans le contexte de la COVID, avec le fait qu’on a un centre désigné qui est à Rouyn-Noranda pour le moment, c’est clair qu’on a besoin des services de NAV Canada la nuit pour toute évacuation médicale qui serait requise. Les démarches, on les a faites nous aussi comme CISSS, on a un appui du ministère de la Santé et je sais qu’il y a eu aussi des échanges au niveau de ministère des Transports, a-t-elle affirmé.

Transports Canada affirmait lundi, par courriel, qu’à ce moment-ci, il n'y a pas de recommandation à l'étude pour la réduction des services offerts par NAV Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !