•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Amqui ne publie plus ses avis publics dans le journal local

La Une numérique du journal L'Avant-Poste du 22 avril 2020

Le journal L'Avant-Poste est offert sur le web malgré l'arrêt des presses durant trois semaines.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

La Ville d’Amqui a pris la décision de ne plus publier ses avis publics dans le journal local, L’Avant-poste.

Le maire d’Amqui, Pierre D'Amours, indique que l'arrêt de production de la version papier de l’hebdomadaire de Lexis Média pendant quelques semaines au début de la pandémie ne permettait pas de diffuser l’information municipale.

Les avis publics peuvent donc être consultés sur le site Internet de la Ville depuis le 22 avril.

M. D'Amours affirme cette décision sera maintenue jusqu’à ce qu’on nous confirme qu’il n’y a pas d’inquiétudes quant à la parution sur une base hebdomadaire du journal local.

Il fallait qu’on soit capable d’informer nos citoyens par un média autre que le journal local devant l’incertitude qu’on avait eu.

Pierre D’Amours, maire d’Amqui

Le chef de contenu du Groupe Lexis Média pour la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent, Dominique Fortier, explique que la direction a décidé de ne pas imprimer le journal pendant trois semaines, faute d’argent.

Dans les premiers jours de la pandémie, le confinement imposé par le gouvernement a fait fuir les publicitaires.

La version papier du journal est de retour depuis deux semaines. Il espère que la Municipalité d'Amqui reviendra sur sa décision.

Les Municipalités sont aussi des partenaires importants pour les médias locaux [en format papier]. Donc, on souhaite être capable de poursuivre la version imprimée du journal L’Avant-poste le plus longtemps possible.

Dominique Fortier, chef de contenu du Groupe Lexis Média pour la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent

M. Fortier soutient que la Ville d’Amqui est la seule a avoir pris cette décision.

Amqui dépense près de 10 000 $ par an en publication dans L'Avant-poste souligne le maire Pierre D'Amours qui précise aussi que cette décision n'a rien à voir avec le choix de Lexis Médias de mettre eu chômage temporairement la journaliste locale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Médias