•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les enseignants anglophones de l'élémentaire ratifient l'entente de principe

Une salle de classe vide, vue à partir d'un bureau d'élève.

Les membres de la Fédération des enseignants de l'élémentaire de l'Ontario ont approuvé l'accord conclu avec le gouvernement.

Photo : Getty Images/iStock/DONGSEON KIM

Radio-Canada

Les membres de la Fédération des enseignants de l'élémentaire de l'Ontario (FEEO) ont approuvé l'accord qui avait été conclu en mars avec le gouvernement de Doug Ford pour le renouvellement de leur convention collective.

Selon le syndicat, 97 % des enseignants et suppléants ayant participé au vote de ratification ont donné leur appui.

Le taux d'approbation a été de 94 % pour les autres travailleurs en éducation représentés par la FEEO.

L'entente s'étend jusqu'à 2022.

Les trois autres syndicats d'enseignants de la province ont conclu des accords de principe avec le gouvernement, à la suite de grèves tournantes dans les écoles. Toutefois, jusqu'à maintenant, seuls les enseignants catholiques anglophones, qui avaient été les premiers à parvenir à une entente de principe, avaient ratifié l'accord conclu.

Les enseignants ont accepté de limiter leurs augmentations de salaire à 1 % par année, mais le gouvernement leur a entre autres offert une bonification des avantages sociaux.

Le vote de ratification pour les membres de l'Association des enseignants franco-ontariens (AEFO) est prévu les 29 et 30 avril, alors qu'il doit avoir lieu en mai pour les syndiqués de la Fédération des enseignants des écoles secondaires (FEESO).

Les écoles élémentaires et secondaires sont fermées en Ontario au moins jusqu'au 31 mai à cause de la COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !