•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

CHSLD : des centaines de militaires attendus cette semaine au Québec

Plan large de militaires portant des masques devant des bacs de recyclage.

Des militaires déployés dans au CHSLD Villa Val des Arbres, à Laval.

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

Radio-Canada

Le premier ministre du Québec a annoncé que l’aide de l’armée doit commencer à se faire sentir au cours de la semaine dans les établissements de soins voués aux aînés.

Lors de son point de presse quotidien, François Legault a indiqué que 400 militaires devraient arriver mercredi dans des centres pour personnes âgées de la province. Il a ajouté que 275 autres devraient suivre, mais qu’il ne connaît pas la date exacte.

Pour ce qui est au-delà de 675, pour se rendre jusqu’à 1000, on n’a pas la date non plus.

François Legault, premier ministre du Québec

L’aide sera notamment bienvenue au CHSLD Floralies LaSalle qui est durement touché par la pandémie et la pénurie de main-d'oeuvre. Le CIUSSS de l’Ouest-de-l’île-de-Montréal demandait justement dimanche davantage de soldats des Forces armées canadiennes, tandis que du personnel venu prêter main-forte doit être « rapatrié » dans trois hôpitaux.

Le gouvernement du Québec demandait le 22 avril dernier l'aide de l'armée pour reprendre le contrôle des habitations pour aînés les plus durement touchées par la pandémie de coronavirus, réclamant pas moins de 1000 militaires.

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, confirmait le lendemain lors de son point de presse quotidien que son gouvernement acceptait les demandes du Québec et de l'Ontario concernant les foyers pour personnes âgées. Nos militaires iront prêter main-forte comme ils le font toujours, a-t-il assuré.

M. Trudeau ajoutait cependant : Mais il ne s'agit pas d'une solution à long terme. Au Canada, nos militaires ne devraient pas prendre soin de nos aînés.

Le renfort de l’armée avait débuté quelques jours plus tôt avec le déploiement dans des CHSLD du Québec de quelque 125 membres des Forces canadiennes, le 18 avril. La plupart de ces militaires possèdent une formation en soins médicaux ou infirmiers. Toutefois, devant les besoins criants, leur contribution n’a visiblement pas suffi.

Le recrutement progresse

Par ailleurs, François Legault a aussi annoncé que 11 000 personnes ont répondu à son appel et ont proposé leurs services pour aller travailler à temps plein dans les établissements pour personnes âgées au cours du week-end.

On en a rappelé beaucoup en fin de semaine. Il y en a déjà qui sont assignées. On est confiants qu’avec ces personnes on va être capables de pourvoir tous les postes dans les résidences pour aînés.

François Legault, premier ministre du Québec

On apprenait dimanche que le médecin et joueur de football gagnant du dernier Super Bowl Laurent Duvernay-Tardif a commencé à travailler dans un CHSLD du Haut-Richelieu.

De plus, on a appris que la médaillée olympique Joannie Rochette s’était également proposée pour aller prêter main-forte dans des CHSLD. L’ex-patineuse artistique est fraîchement diplômée en médecine de l’Université McGill, à Montréal.

Dans son point de presse quotidien, François Legault n’a pas manqué de saluer leur contribution.

Il y avait des noms plus connus que d’autres – je pense, entre autres, à Joannie Rochette, qui était patineuse et qui a étudié en santé, à notre fameux gagnant du Super Bowl Laurent Duvernay-Tardif. Ces deux-là, avec des centaines d’autres, acceptent de venir travailler dans nos CHSLD, même si c’est difficile, a-t-il déclaré.

M. Legault a poursuivi : C’est comme un poids qui s’enlève de mes épaules de voir qu’enfin, on est en train de pourvoir tous les postes et de reprendre le contrôle dans nos résidences pour aînés. Ça me touche beaucoup.

Notons que le ministre délégué à la Santé, Lionel Carmant, participe également à l’effort collectif visant à assurer les soins dans un CHSLD.

Le médecin spécialisé en neuropédiatrie en est à sa deuxième semaine à temps plein dans un CHSLD de Montréal. Ses tâches sont celles d'un infirmier auxiliaire ou d'un préposé aux bénéficiaires, selon les besoins.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !