•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Edmonton : 900 autres employés municipaux perdent leur emploi

Extérieur de l'hôtel de ville d'Edmonton. Edmonton et Calgary se joignent aux grandes villes canadiennes qui sont gérées par des chartes, comme Vancouver, Toronto et Montréal.

Depuis le début de la pandémie, 3000 employés de la Ville d'Edmonton ont perdu leur emploi.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Ville d’Edmonton a annoncé 900 mises à pied temporaires en raison des défis financiers provoqués par la pandémie. Près de la moitié des pertes d’emploi annoncées lundi touchent des chauffeurs de train ou d’autobus.

« Il y a une réduction dans la demande des services administratifs et de transports en commun  », a déclaré le directeur municipal par intérim, Adam Laughlin, en conférence de presse.

Hormis les chauffeurs, les autres mises à pied touchent entre autres des employés des services administratifs, d'analyse de données et des ressources humaines.

Le directeur municipal avait de l'émotion dans la voix alors qu'il en faisait l'annonce devant les médias.

Nous devons faire des économies et c’est ce que nous faisons aujourd’hui. Cette décision est difficile, mais nécessaire.

Adam Laughlin, directeur municipal par intérim

Effectivement, d'ici le mois de septembre, Edmonton s'attend à un déficit de 168 millions de dollars à cause des mesures prises pour répondre à la pandémie.

Pour ceux qui prennent les décisions, cela brise le coeur, avoue le maire, Don Iveson.

Sur ses 14 000 travailleurs, la Ville a mis à pied 3000 employés depuis le début de la crise du coronavirus. Parmi eux, près de 500 travaillaient à la Bibliothèque publique d’Edmonton.

En mars, le taux de chômage dans la ville a atteint 8,2 %, selon Statistique Canada. Les données pour le mois d’avril n’ont pas encore été publiées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Emploi