•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Des voitures en file sur la route.

Des automobilistes faisaient la file tôt lundi matin pour la réouverture des écocentres.

Photo : Radio-Canada / Louis Martineau

Radio-Canada

Comme il fallait s'y attendre, plusieurs personnes se sont ruées vers les écocentres de la région lundi.

Le retour à la normale s'est bien déroulé, même si la patience était de mise.

Nous autres aussi, on est content!, a laissé entendre un employé rencontré sur place.

Sur le coup de 8 h, déjà une trentaine de véhicules attendaient l'ouverture de l'écocentre de Chicoutimi sur le boulevard Talbot. Le premier citoyen est même arrivé à 6h45, question de ne pas attendre à l'ouverture.

À celui de Jonquière, la queue était encore plus impressionnante. Elle s'étendait, lundi matin, sur près d'un demi-kilomètre. Là aussi, quelqu'un a révélé attendre depuis plus d'une heure.

Des voitures font la file.

À Jonquière aussi, la file de voitures à l'écocentre était impressionnante.

Photo : Radio-Canada / Louis Martineau

Après plus d'un mois de confinement, plusieurs ont eu le temps d'avancer le ménage du printemps, d'autres se sont même lancés dans des travaux plus élaborés.

Du gypse, des petites rénos que j'ai faites dans un de mes appartements, parce qu'on a rien que ça à faire! Ça fait une semaine que c'est dans l'auto.

Un citoyen à l'écocentre

L'ouverture s'est faite aussi sous la surveillance de gardiens de sécurité, qui appliquent de nouvelles règles. Il faut dorénavant respecter la distanciation sociale et porter des gants pour réduire les risques de contagion. Lors de la visite de Radio-Canada lundi, les gens respectaient non seulement les règles, mais demeuraient patients malgré l'attente.

Ça va être un peu plus long. On attend pour aller marcher, on attend pour aller à l'épicerie. On commence à être habitué!, a philosophé un autre citoyen.

L'engouement aura été de courte durée, alors qu'en milieu de journée, il n'y avait déjà pratiquement plus d'attente à l'écocentre de Chicoutimi.

C'était aussi jour d'ouverture au Lac-Saint-Jean pour les écocentres d'Alma, Dolbeau-Mistassini, Hébertville, Normandin, Roberval et Saint-Félicien. En fin de journée lundi, la Régie des matières résiduelles (RMR) du Lac-Saint-Jean rapportait, par voie de communiqué, que 1037 véhicules se sont présentés aux différents écocentres regroupés sous son égide, ce qui correspond à l'achalandage normalement enregistré au cours de la fin de semaine du congé de la Journée nationale des patriotes.

Selon un reportage de Louis Martineau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Affaires municipales