•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Gatinois assassiné en République dominicaine

Marc Godin pose devant l'objectif.

Marc Godin a été retrouvé mort vendredi, mais il a été porté disparu par les autorités dominicaines lundi dernier.

Photo : Gracieuseté de Michel Noreau

Radio-Canada

Marc Godin, un homme de 65 ans originaire de Sudbury ayant vécu plusieurs années à Gatineau, a été retrouvé mort à proximité de Puerto Plata vendredi.

Selon des médias locaux, M. Godin, qui avait élu domicile en République dominicaine, manquait à l'appel depuis lundi. Son corps a été retrouvé quelques jours plus tard près de l'embouchure de la rivière Yasica, au sud de Cabarete. Il aurait été tué par un suspect qui aurait voulu lui voler sa motocyclette, potentiellement son mécanicien, toujours selon des médias locaux.

Il n’a pas une cenne, Marc. Tout ce qu’il faisait là-bas, c’est du bénévolat, a relaté avec émotion son frère Pierre, qui a appris la nouvelle par des gens de la communauté où il habitait. Tout le monde me connaît dans ce coin-là.

Pierre Godin en entrevue.

Le Gatinois Pierre Godin est en deuil de son frère Marc Godin.

Photo : Radio-Canada

Affaires mondiales Canada n’a pas pu confirmer la thèse du meurtre, mais le ministère a souligné par courriel que des services consulaires sont fournis à la famille du citoyen canadien. Des agents consulaires en République dominicaine sont en contact avec les autorités locales pour recueillir des informations supplémentaires.

« Un maudit bon chum »

Michel Noreau, un ami du défunt qui lui rendait visite chaque année, est horrifié par la nouvelle.

C'est un gars qui faisait tellement de travaux humanitaires. Il était impliqué dans le village. Il complétait son cours d'avocat. Il parlait un très bon espagnol, a souligné le Gatinois.

Je viens de perdre un maudit bon chum.

Michel Noreau

Le frère et l'ami de Marc Godin croient que les règles de confinement sévères du pays caribéen, en raison de la pandémie de COVID-19, rendent la situation plus dangereuse.

La fin de la journée est à [17 h] et tu n’as pas le droit de sortir avant le lendemain. Donc les disponibilités alimentaires ne sont pas là , a avancé M. Noreau.

Marc Godin sera enterré en République dominicaine, près d'où il habitait.

Avec les informations de Jean-François Poudrier

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Ottawa-Gatineau

Homicide