•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Reprise économique : le calendrier dévoilé cette semaine

Jean Boulet

Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, a contribué au plan de relance graduelle de l'économie québécoise.

Photo : Radio-Canada

Le gouvernement Legault doit annoncer en début de semaine un plan de relance graduelle des activités économiques de la province. Les consignes de distanciation sociale vont continuer de s’appliquer et ceux qui ne pourront pas les respecter devront porter les équipements de protection nécessaires.

Ça se fera de façon graduelle et ce ne sont pas des dates fixes, précise le ministre du Travail et député de Trois-Rivières, Jean Boulet. Ce sont des dates à compter desquelles on va reprendre les activités et on va s’adapter au fur et à mesure en tenant compte encore une fois de la capacité première des entreprises à respecter les mesures sanitaires.

Certaines entreprises, comme les restaurants et les bars, devront probablement patienter encore quelques semaines et revoir l’aménagement des tables.

Il n’y aura pas de compromis en matière de santé et sécurité des travailleurs. Il faut reprendre les activités économiques, mais de façon sanitaire, renchérit le ministre.

Cette relance économique, Shawinigan l’attend impatiemment. Abandonnée par la grande industrie, la ville reconstruit depuis dix ans son économie autour des PME qui souffrent, aujourd'hui, des effets du confinement.

Selon le maire Michel Angers, 75 % d’entre elles comptent sur 10 employés et moins.

Plus on va tarder dans le redémarrage de ces entreprises, plus ça va être difficile.

Michel Angers, maire de Shawinigan

Pour contribuer à sa façon, la Ville a offert un congé de paiement de loyer aux entreprises du centre d'entrepreneuriat.

C’est un incubateur. Les entreprises en démarrage sont encore plus fragiles qu’une PME qui a quelques années derrière elle. Il faut faire particulièrement attention à toutes celles qui ont démarré dans la dernière année ou les deux à trois dernières années. Ce sont les entreprises qui sont les plus à risque et c’est sur elles que l'on compte pour l’avenir de la ville de Shawinigan. Alors on met un effort supplémentaire pour ces entreprises, conclut Michel Angers.

Québec doit également annoncer cette semaine un calendrier de reprise des cours dans les écoles de la province.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Politique provinciale