•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le festival Folklorama de Winnipeg est annulé

Le pavillon canadien-français du Festival Folklorama.

Des danseurs sur la scène du pavillon canadien-français du Festival Folklorama en 2019.

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada

La liste de festivals et d’autres événements d’été annulés au Manitoba devient de plus en plus longue. Vendredi, les organisateurs du festival multiculturel Folklorama ont annoncé l'annulation de l'événement qui devait se tenir pour une 51e année.

« C’est avec le cœur lourd que nous annonçons cette annulation, en raison de mesures mises en œuvre pour combattre la COVID-19 », indique un communiqué du festival.

Après beaucoup de consultation auprès de représentants du gouvernement, du conseil d’administration, des bénévoles et de nos membres, nous savons que c’est la bonne décision pour tous.

Le festival devait se dérouler du 2 au 15 août. « Pour beaucoup d’entre nous, Folklorama c’est chez nous. C’est une tradition et un lieu d’appartenance », affirme la directrice générale du festival, Teresa Cotroneo.

Le 50e anniversaire de Folklorama, l’an dernier, a accueilli 455 000 visiteurs. Le communiqué indique que le festival est une importante source de revenus pour plus de 40 communautés ethnoculturelles de Winnipeg.

Le pavillon canadien-français est tenu au Centre culturel franco-manitobain (CCFM). La directrice générale, Ginette Lavack, se doutait que ce jour arrivait. Sachant que d'autres événements d’envergure ont déjà étés annulés, on était vraiment juste en attente que les organisateurs viennent vers nous avec ces nouvelles, dit-elle.

Ginette Lavack pose devant un escalier en colimaçon.

Ginette Lavack, directrice générale du CCFM.

Photo : Radio-Canada / Julienne Rwagasore

Les pertes de revenu net sont de 5000 $ à 6000 $ pour le CCFM, selon Mme Lavack. L’an dernier, il y a eu près de 2500 entrées payées au pavillon canadien-français, où œuvraient environ 700 bénévoles.

La question qui pèse pour la directrice générale du CCFM, c’est combien de temps dureront la pandémie et les mesures qui en découlent.

On se pose la question : même lorsqu’on aura permission de reprendre les activités est-ce que les gens vont être là en grand nombre ou ils vont commencer tranquillement à revenir vers nous? Il y a énormément d’incertitude par rapport à tout ça, poursuit-elle.

En ce moment, on travaille avec l’espoir d’une reprise en septembre, affirme Mme Lavack, on souhaite qu’à ce moment-là, on puisse avoir des rassemblements de quelque sorte.

De nombreux festivals au Manitoba ont déjà annoncé des annulations, dont le Winnipeg Folk Festival, le festival de théâtre Fringe, et le Countryfest de Dauphin.

Avec les informations de Christian Riou

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !