•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

[En photos] Marqué au fer rouge, le Canada s'unit d'un océan à l'autre

Les plus belles photos du moment de recueillement de vendredi.

Des agents de la GRC à l'Île-du-Prince-Édouard.

Des agents de la GRC à l'Île-du-Prince-Édouard.

Photo : Gendarmerie royale du Canada (GRC)

Les Canadiens ont répondu en grand nombre à l'appel des organisations policières fédérales de se vêtir de rouge et de faire un temps d'arrêt à la mémoire des 22 victimes de la Nouvelle-Écosse, vendredi.

Plus tôt cette semaine, la Fédération de la police nationale (FPN) et de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) ont demandé d’observer un moment de silence tout en portant du rouge le vendredi 24 avril, à 14 h, heure de l’Atlantique.

Une affiche sur laquelle il est écrit : Scotia Strong Thank You Heidi.

La gendarme Heidi Stevenson a sacrifié sa vie pour protéger celle des autres.

Photo : Radio-Canada / Graham Thompson


D'un océan à l'autre : telle est la devise des provinces et des territoires du Canada. Cette devise prend tout son sens alors que des résidents de Terre-Neuve-et-Labrador jusqu'en Colombie-Britannique et passant par le Nunavut ont affiché solidairement les couleurs du drapeau canadien.

Des agents de la GRC à l'Île-du-Prince-Édouard.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des agents de la GRC à l'Île-du-Prince-Édouard.

Photo : Gendarmerie royale du Canada (GRC)


Les agents de la GRC sont particulièrement touchés par cette tragédie au cours de laquelle une des leurs, la gendarme Heidi Stevenson, a perdu la vie. Un autre gendarme a dû être hospitalisé pour des blessures par balle, mais il a obtenu son congé de l'hôpital depuis et se rétablit à la maison.

Un couple au Nunavut.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Ashley Daylee et son époux ont vécu sept ans dans le comté de Colchester avant de déménager au Nunavut l'année dernière. Ils pleurent la mort de toutes ces victimes et déplorent toute cette peine inutilement infligée par un «horrible monstre».

Photo : Facebook / Ashley Daylee


On encourageait également les participants à partager photos et vidéos en utilisant le mot clic #WearRedFriday.

Le service des incendies de la municipalité de Saint-Martin au Nouveau-Brunswick.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le service des incendies de la municipalité de Saint-Martin au Nouveau-Brunswick.

Photo : Le service des incendies de la municipalité de Saint-Martin


Selon Brian Sauvé, président de la FPN, la campagne #WearRedFriday a débuté en 2007 afin de témoigner un soutien aux Forces armées canadiennes en Afghanistan.

Force constabulaire royale de Terre-Neuve honore la mémoire des victimes.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La Force constabulaire royale de Terre-Neuve honore la mémoire des victimes.

Photo : La Force constabulaire royale de Terre-Neuve


Les membres du personnel du laboratoire de l’Hôpital régional de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, ont rendu hommage aux victimes de la fusillade et montré leur soutien aux Néo-Écossais en portant du rouge, vendredi.

Des employés du Réseau de santé Horizon, la régie de santé anglophone du Nouveau-Brunswick.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des employés du Réseau de santé Horizon, la régie de santé anglophone du Nouveau-Brunswick.

Photo : Réseau de santé Horizon


L'ambassade du Canada aux États-Unis a observé un moment de silence, vendredi.

Trois gendarmes canadiens à Washington, dans le district de Columbia aux États-Unis.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Trois gendarmes canadiens à Washington, dans le district de Columbia aux États-Unis.

Photo : Ambassade du Canada aux États-Unis à Washington, D.C


La Force policière d'Abbotsford n'oubliera jamais la gendarme Heidi Stevenson. Nous sommes aux côtés de nos frères et sœurs à travers le Canada pour nous souvenir de toutes les victimes en Nouvelle-Écosse, peut-on lire sur la page Facebook de l'organisation, vendredi.

La Force policière d'Abbotsford en Colombie-Britannique.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La Force policière d'Abbotsford en Colombie-Britannique.

Photo : La Force policière d'Abbotsford


Les chutes Niagara ont été illuminées en rouge vendredi soir de 20 h à minuit pour symboliser la solidarité à l’égard des victimes de la Nouvelle-Écosse.

Les chutes de Niagara illuminées de rouge.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les chutes Niagara illuminées de rouge.

Photo : Facebook / Niagara Falls


Les messages de solidarité fusent de toutes parts, même de l'extérieur du Canada. Le Cervin, l'une des plus hautes montages de Suisse, était illuminé avec l'Unifolié durant la nuit de vendredi.

Le Cervin en Suisse était illuminé avec l'Unifolié durant la nuit de vendredi.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La photo a été prise par le photographe Michael Portmann depuis Zermatt. L'illumination est l'oeuvre de Gerry Hofstetter.

Photo : Michael Portmann


Le service des pompiers volontaires de Churchill est fier de rendre hommage à tous ceux qui ont été touchés par la tragédie en Nouvelle-Écosse. Face à cette tragédie, tous les premiers répondants sont solidaires, indiquent les pompiers sur les réseaux sociaux.

Le service des incendies de Churchill au Manitoba.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le service des incendies de Churchill au Manitoba.

Photo : Le service des incendies de Churchill au Manitoba.


Des membres de la GRC du détachement de Codiac au Nouveau-Brunswick se sont rassemblés à distance, pandémie oblige, pour souligner la mémoire des 22 victimes.

Des membres de GRC du détachement de Codiac observent un moment silence pour les victimes de la tuerie en Nouvelle-Écosse.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des membres de la GRC du détachement de Codiac à Moncton, au Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada / Guy Leblanc

Une policière.

La douleur est grande pour les agents de la GRC, qui ont perdu une membre dans la massacre qui a fait 22 victimes.

Photo : Radio-Canada / Guy Leblanc


Les citoyens ont aussi participé à l'initiative.

Une femme joue du ukulele.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La musique agit tel un baume sur la douleur que ressentent de nombreux Néo-Écossais durant cette période de deuil national.

Photo : Radio-Canada / Graham Thompson


Des Canadiens touchés de près ou de loin par la tragédie ont pris un moment pour honorer la mémoire des victimes, vendredi, malgré la pandémie.

Une femme avec un masque vêtue de rouge.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La pandémie impose certaines limites, mais cette Canadienne a trouvé une façon d'afficher sa solidarité en toute sécurité.

Photo : Radio-Canada / Graham Thompson


Le drame survenu en Nouvelle-Écosse en pleine période de pandémie touche tous les Canadiens, même ceux à quatre pattes.

Chargement de l’image

Le chien d'une famille de Fredericton lors du moment de recueillement de vendredi.

Photo : Radio-Canada / Graham Thompson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !