•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Des pêcheurs sur la glace.

Des pêcheurs avaient creusé des trous dans la glace sur le lac Otis en cette journée d'ouverture de la pêche.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Plusieurs étaient prêts au Saguenay, vendredi matin, pour l’ouverture de la saison de la pêche.

L'activité préférée de bien des Saguenéens et Jeannois est en branle partout dans la zone 28, même en période de crise de la COVID-19. Cette zone comprend la majorité du territoire du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Selon Marc-André Galbrand, directeur général de Contact Nature, les pêcheurs doivent bien se renseigner pour savoir où et ce qu'ils ont le droit de pêcher.

Principalement dans les lacs hors ZEC, donc tout ceux qui veulent aller pêcher l'omble de fontaine, la perchaude et certains poissons. C'est bien important d'aller vérifier c'est quoi les espèces qui sont permises en ce moment, a-t-il expliqué.

Les pêcheurs doivent évidemment respecter les normes de distanciation sociale, comme partout ailleurs.

Quelle belle journée pour pêcher et je sais qu'il y a beaucoup d'amateurs de pêche qui étaient bien contents de sortir de chez eux et d'aller dans une zone où la distanciation est respectée, profiter du beau temps et aller pêcher un peu.

Marc-André Galbrand, directeur général, Contact Nature
Un homme parle devant une rivière.

Le directeur général de Contact Nature, Marc-André Galbrand, recommande aux pêcheurs de s'assurer des endroits et des espèces possibles.

Photo : Radio-Canada

Comme l'entrée pour des besoins non essentiels est interdite dans plusieurs régions du Québec, les pêcheurs doivent se rabattre sur leur propre secteur.

On est chanceux dans la région, on a beaucoup de grands espaces, beaucoup de lacs avec une qualité de pêche qui est très très bonne, donc je pense qu'il y a moyen de respecter. Je pense que les gens vont faire preuve de prudence, a poursuivi M. Galbrand.

La question des zones d'exploitation contrôlée (ZEC) devra être réglée avant l'ouverture de celles-ci dans la région. Pour l'instant, tout le réseau est fermé jusqu'au 4 mai. La pêche dans la majorité des zecs de la région doit s'ouvrir les 8 et 15 mai.

Pour le lac Saint-Jean, la pêche à la ouananiche s'ouvrira le 8 mai. Pour les autres espèces, ce sera le 22 mai.

Ainsi, vendredi, quelques lacs et rivières hors de ces territoires étaient accessibles. Il fallait évidemment être très prudent, notamment sur les lacs qui sont encore couverts de glace.

Il y a beaucoup de fluctuations avec le soleil. On peut voir aussi qu'il y a une certaine crue, donc il y a la fonte des glaces. Les ruisseaux vont être un peu plus rapides. Donc, on se tient loin des embouchures de ruisseaux, de sorties pour assurer la sécurité, a-t-il enchaîné.

Des poissons sur la neige.

La pêche a été bonne en cette première journée.

Photo : Radio-Canada

Sur le lac Otis

Vendredi, plusieurs pêcheurs étaient bien installés sur la glace qui recouvrait le lac Otis, à Saint-Félix-d'Otis. Ils disaient avoir bien hâte de pouvoir sortir.

Il faut les respecter les règles, il faut être capable de pêcher quand même pour ne pas perdre ce beau droit-là. En restant à deux mètres, je pense qu'il n'y a pas de danger. C'est moins dangereux qu'aller au Costco, a dit l'un deux à la blague.

Visiblement, la pêche a été bonne. Sur la glace, plusieurs poissons luisaient au soleil.

Ouais, on ne voulait pas manquer le début, a ajouté un autre pêcheur.

Même si la saison de la pêche a officiellement débuté vendredi, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs s'est vu dans l'obligation d'annuler certains événements cet été. C’est le cas, par exemple, de toutes les activités entourant la Fête de la pêche qui a normalement lieu la première fin de semaine du mois de juin.

D'après un reportage de Philippe L’Heureux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !