•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : NAV Canada a envisagé de suspendre le service de nuit

La station d'information de vol de Nav Canada à Rouyn-Noranda.

La station d'information de vol de Nav Canada à Rouyn-Noranda.

Photo : Radio-Canada / Piel Côté

La préfète de la MRC de Témiscamingue a vivement critiqué la possibilité que les services de navigation de nuit dans les aéroports régionaux soient suspendus en raison de la COVID-19.

C’est une honte, a-t-elle déclaré vendredi dans la webdiffusion quotidienne « Le point au Témiscamingue avec la préfète Claire Bolduc ».

Ce service de navigation a fait l'objet de plusieurs échanges entre la Ville de Rouyn-Noranda, les transporteurs aériens d'urgence et la conférence des préfets pour que ce service soit maintenu. NAV Canada avait présenté l’option de le remplacer par un système automatisé, ce qui avait soulevé l’ire des compagnies aériennes, qui estimaient que l’automatisation pouvait avoir des ratés risquant de mettre en péril le transport aérien d’urgence, notamment pour les régions éloignées.

C’est un service essentiel pour les aéroports de Rouyn-Noranda et Val-d'Or, mais également pour tous les aéroports locaux comme Amos, La Sarre et Saint-Bruno-de-Guigues. C'est un service qui permet les atterrissages de nuit et qui les facilite. Alors c'est impensable de croire qu'on va faire une annonce comme celle-là, sans qu’il n’y ait de levée de boucliers, a ajouté Claire Bolduc.

Le député bloquiste Sébastien Lemire a obtenu l’assurance du cabinet du ministre des Transports qu’il n’y a pas eu de directive à cet effet, du moins, à court terme.

J'ai trouvé ça triste de constater qu'on aurait pu profiter d'un moment comme ça pour ralentir un service et qu’une fois que tu l'arrêtes de façon temporaire, dans un contexte où NAV Canada voulait fermer ce service-là. C’est un enjeu, et la Ville de Rouyn-Noranda, les acteurs de la région et le CISSS-AT sont mobilisés et resteront extrêmement vigilants.

La Ville MRC de Rouyn-Noranda pilote le dossier de NAV Canada depuis plusieurs mois déjà pour maintenir le service actuel.

Transports Canada réagit

Par courriel, Transports Canada a affirmé que Transports Canada est au fait que NAV Canada revoit ses opérations à la lumière de la pandémie de COVID-19. Au cours de cette situation sans précédent, Transports Canada collabore activement avec les intervenants du secteur de l’aviation pour relever les défis posés par la COVID-19 tout en assurant la prestation sécuritaire des services essentiels, la réunification et les voyages essentiels des Canadiens ainsi que le maintien des chaînes d’approvisionnement essentielles.

La sûreté et la sécurité de ces collectivités est une priorité pour Transports Canada. Aucun changement apporté aux activités de NAV Canada ne compromettra le maintien de la sécurité des services aériens d’urgence, tels que l’évacuation médicale ou le réapprovisionnement des collectivités en nourriture et en médicaments, en particulier dans le Nord canadien, ajoute-t-on.

À ce moment-ci, il n'y a pas de recommandation à l'étude pour la réduction des services offerts par NAV Canada, conclut Transports Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !