•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’aréna Banque Scotia transformé en cuisine géante

Un stade de hockey vu depuis les tribunes

L'aréna Banque Scotia sera utilisé pour cuisiner des milliers de repas.

Photo : La Presse canadienne / Franck Gunn

Radio-Canada

L’antre des Maple Leafs et des Raptors de Toronto est aménagé pour préparer 10 000 repas par jour à destination des travailleurs de la santé de première ligne, de leurs familles et des personnes vulnérables.

Maple Leaf Sports & Entertainment (MLSE) et ses partenaires prévoient fournir ce service cinq jours par semaine, au moins jusqu’au mois de juin, et ciblent un total d’un demi-million de repas.

L’opération a débuté à un rythme de 2800 mets quotidiens, une capacité en constante augmentation.

Une fois à plein rendement, 90 travailleurs prépareront les services, dont un tiers de chefs.

Nous apprenons sur le tas, témoigne Dan Morrow, vice-président de MLSE. Nous savons que préparer 5000 livres [plus de deux tonnes] de pâtes prend beaucoup de temps.

Cette équipe se montre capable de relever tous les défis, et de déterminer comment rendre le processus harmonieux et sûr, ajoute-t-il.

La distanciation sociale nécessaire est favorisée par la taille du lieu.

Cinq cuisines sont présentement utilisées, la majeure partie des aliments étant cuits dans la cuisine principale de l'aréna.

Un cuisinier prépare des repas dans une cuisine

Le directeur culinaire de la MLSE, Chris Zielinski, prépare des repas dans la cuisine de l'aréna Banque Scotia.

Photo : Maple Leaf Sports & Entertainment (MLSE)

L’aréna dispose de neuf cuisines en tout, et d'autres entreront en jeu à mesure que le nombre de repas augmente.

La grande cuisine, qui accueille habituellement 40 personnes, se limite désormais à huit professionnels.

Normalement, nous nous entassons ici et tout le monde travaille côte à côte. Mais cela ne fonctionne plus, déclare Chris Zielinski, chargé des cuisines auprès de MLSE.

Des itinéraires ont également été établis dans l'arène pour contrôler le flux de personnes et de nourriture, du quai de chargement à la cuisine en passant par la chaîne de montage des repas.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !