•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

15 activités poétiques pour adoucir le confinement

Une plume dans un encrier posé devant un ordinateur, un cahier et des lunettes.

La poésie se trouve aussi en ligne pendant cette période de confinement.

Photo : getty images/istockphoto / artisteer

Radio-Canada

La poésie semble apaiser l’âme en ces temps troubles. Vous voulez en écouter, en lire, découvrir de nouvelles créations? Voici quelques suggestions à portée de clavier.

1 – L’initiative #PoétisezChezVous (Nouvelle fenêtre)
Le Festival de poésie de Montréal offre la baladodiffusion de sa série spéciale #PoétisezChezVous. Quarante-quatre balados, répartis en 19 catégories, s’invitent chez vous pour un voyage en imagination par la création poétique francophone d'ici et d'ailleurs. On peut écouter des balados de la poète autochtone Virginia Pesemapeo-Bordeleau et du poète québécois Tristan Malavoy. Des comédiennes et comédiens prêtent aussi leurs voix pour ces balados, dont Anne-Marie Cadieux, Didier Lucien et Émile Schneider.


2 – Le journal de confinement de Wajdi Mouawad (Nouvelle fenêtre)
Du 16 mars au 20 avril, Wajdi Mouawad, directeur du théâtre La Colline à Paris, a tenu quotidiennement un journal de confinement en balado sur sa propre expérience et ses errances poétiques. Plusieurs vidéos seront accessibles à partir du 25 avril 2020.

L'homme regarde la caméra.

Wajdi Mouawad

Photo : AFP / Getty Images/Anne-Christine Poujoulat


3 – Le 30 avril, la journée du poème à porter  (Nouvelle fenêtre)
L’organisme La poésie partout encourage les gens à propager la poésie en nous et autour de nous, peu importe le moyen utilisé : affichez-la chez vous, à votre fenêtre ou votre balcon, récitez un poème au début d’une réunion en télétravail, ajoutez-le à la fin de vos courriels ou à votre messagerie.


4 – Les fables de La Fontaine lues par Fabrice Lucchini (Nouvelle fenêtre)
Le comédien français, peu présent sur les réseaux sociaux, s’est inscrit sur Instagram depuis le début du confinement en France. Tous les trois ou quatre jours, il récite, ou plutôt interprète, une fable de Jean de La Fontaine. Fabrice Lucchini se permet aussi quelques savoureuses explications.

Quelques exemples : Le corbeau et le renard en verlan (Nouvelle fenêtre) et Le coche et la mouche (Nouvelle fenêtre)


5 – Le rendez-vous quotidien de Lou Doillon (Nouvelle fenêtre)
L’artiste française offre une prestation chaque jour à 17 h, heure de la France (11 h heure de l’Est) en direct sur Instagram. Elle chante, lit de la poésie et dessine. Sa voix chaude et rauque est aussi rassurante. C’est un beau rendez-vous.


6 – Petits bouts de poèmes
Carol-Ann Belzil-Normand (Nouvelle fenêtre), artiste multidisciplinaire et chargée de cours à l’École de design de l’Université Laval, a créé un compte Instagram où elle publie de la poésie : poèmesdelachambre (Nouvelle fenêtre).

Plusieurs autres comptes sur Instagram proposent des poèmes : Poemefou (Nouvelle fenêtre), PoésieCellulaire (Nouvelle fenêtre) et Partoutlapoésie (Nouvelle fenêtre).


7 – La poésie à la radio
Écoutez l’émission de France culture La compagnie des poètes (Nouvelle fenêtre).

Un poste de radio vintage sur une chaise en bois trônant au milieu d'un champs.

Écouter de la poésie à la radio

Photo : Unsplash / Alex Blăjan


8 – Le rendez-vous quotidien de #Lireenchœur (Nouvelle fenêtre)
L’Association des libraires du Québec (Nouvelle fenêtre) invite les gens tous les jours de la semaine à 15 h sur leur page Facebook pour des lectures, des discussions et des prescriptions littéraires. Plusieurs poètes y participent, notamment Joséphine Bacon, David Goudreault, Jean-Paul Daoust et Simon Boulerice.


9 – Emprunter ou acheter des livres de poésie
Si les bibliothèques sont fermées, il est toujours possible d’emprunter des livres numériques (Nouvelle fenêtre) dans de nombreuses bibliothèques publiques. Si les librairies sont aussi fermées, on peut également acheter des livres en ligne sur le site Les libraires (Nouvelle fenêtre).

Un lecteur tient un livre électronique dans sa main gauche.

Les bibliothèques louent des livres électroniques.

Photo : Radio-Canada / Philippe Moulier


10 – Les poèmes d'Andrée Chedid
Matthieu Chedid et Pierre Richard lisent et chantent des poèmes d’Andrée Chedid, la grand-mère de Mathieu, quelques jours avant le 100e anniversaire de cette poète, disparue en 2011 à l’âge de 90 ans. Je voulais absolument célébrer ses mots, explique Matthieu Chedid.



11 – #CanadaEnPrestation
L’initiative #CanadaEnPrestation du Centre national des Arts d'Ottawa et Facebook offre des prestations d’artistes plusieurs fois par jour sur les réseaux sociaux. Le poète José Claer y sera le 25 avril à 19 h.

José Claer (Nouvelle fenêtre) lira des poèmes de son plus récent recueil, Mordre jusqu’au sang dans le rouge à lèvres, et répondra aux questions du public.


12 – La poésie postale (Nouvelle fenêtre)
Envoyez par la poste des poèmes à des proches. L’inventaire de l’édition spéciale COVID-19 est écoulé, mais il y a d’autres abonnements pour le reste de l’année afin de recevoir des poèmes de poètes d’ici.


13 – Lectures de poésie
Sur la page Facebook de la maison d’édition Poètes de brousse, des poètes lisent leurs écrits. On donne aussi des suggestions de lecture et l'on souligne plusieurs autres initiatives en lien avec la poésie. À suivre.

L’association française Appelle-Moi Poésie offre aussi des lectures en vidéos (Nouvelle fenêtre).


14 – Le Mois de la poésie en ligne (Nouvelle fenêtre)
Puisque le confinement a obligé le Mois de la poésie à annuler toutes les activités prévues, elles se sont transportées en ligne (Nouvelle fenêtre) en association avec La Fabrique culturelle.

Le Festival tout court, qui se déroulait du 17 mars au 17 avril 2020, a aussi lancé le mouvement #30joursdecourtes sur les réseaux sociaux, qui invitait les citoyens et citoyennes à créer une courte œuvre inspirée d'un thème annoncé chaque matin.



15 – Écrire de la poésie avec Simon Boulerice
L’école à la maison, sur le site de Télé-Québec, propose une capsule de Simon Boulerice (Nouvelle fenêtre) qui explique ce qu’est la poésie et comment en écrire.

Surpris et rieur.

Simon Boulerice

Photo : ATTRACTION IMAGES / Eric Myre

Et si vous voulez encore quelques suggestions, le professeur de littérature de l’Université Laval René Audet et ses collègues ont mis en ligne une page qui a répertorié les initiatives littéraires (Nouvelle fenêtre) lancées lors de cette pandémie.

Prix de poésie : Inscrivez-vous du 1er avril au 31 mai

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Livres

Arts