•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maisons des aînés : Québec appuie sur l'accélérateur

François Legault s'adresse aux médias tandis que le Dr Horacio Arruda le regarde.

Il faut « absolument » qu’il y ait plus d’espace pour séparer les résidents des foyers pour personnes âgées, estime François Legault.

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Devant la situation critique provoquée par la COVID-19 dans de nombreux centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) du Québec, François Legault espère lancer le chantier des maisons des aînés, qu'il avait promis en campagne électorale, plus tôt que prévu.

Le projet des maisons des aînés est au cœur de la réforme du réseau des CHSLD promise par la Coalition avenir Québec (CAQ) pendant la campagne électorale de 2018.

Le premier ministre a indiqué, en conférence de presse vendredi, qu'il avait demandé au président du Conseil du Trésor, Christian Dubé, d’accélérer la mise sur pied de ces maisons – qui devaient accueillir 2600 résidents d’ici 2022 – pour aider à juguler la propagation du coronavirus, qui touche tout particulièrement les aînés.

J’ai demandé aux gens qui s’occupent de ce dossier de l’accélérer. Donc, dans les prochains mois, vous allez voir, je veux qu’on corrige cette situation-là, a dit le premier ministre.

Bien sûr, il faut mieux payer les gens pour avoir plus de personnel, a-t-il reconnu. Mais ce n’est pas suffisant de parler du personnel.

Il faut qu'il y ait plus d'espace pour éviter que le feu prenne, a-t-il justifié.

Lorsque ce virus rentre dans une résidence pour aînés, c’est un peu comme mettre le feu dans le foin. Tout brûle rapidement. […] Et ça devient facilement hors de contrôle.

Une citation de :François Legault, premier ministre du Québec

Le gouvernement du Québec n'était pas le seul mal préparé à affronter une pandémie, a fait valoir le premier ministre, citant de nombreux pays en exemple, dont l’Espagne, l’Italie, la France, l’Irlande, le Portugal, Singapour et l’Australie.

Ça n’excuse rien, a-t-il tout de même dit, mais moi, j’en tire une grande leçon. Il faut absolument qu’il y ait plus d’espace pour séparer les résidents et protéger le personnel, a-t-il indiqué à plusieurs reprises.

Radio-Canada a par ailleurs appris que le gouvernement envisage de prendre le contrôle des 40 CHSLD privés non conventionnés du Québec. Questionné à ce sujet, M. Legault a affirmé qu'il n'excluait pas une nationalisation. Plusieurs contrats arrivent à échéance, selon lui, ce qui pourrait créer des opportunités.

« On a besoin de vous »

Aux prises avec un manque criant de personnel dans le réseau de la santé, et particulièrement en CHSLD, où les éclosions de coronavirus se sont multipliées, le premier ministre Legault a réitéré son appel à l'aide.

Même si vous n’avez pas de qualifications en santé, je vous le demande, on a besoin de vous, a dit François Legault.

Ce à quoi la ministre de la Santé et des Services sociaux Danielle McCann a fait écho, affirmant qu'au début de la crise on avait besoin de gens qualifiés, mais que maintenant, on a besoin de bras.

Tout citoyen disponible à plein temps est donc invité à s'inscrire sur le site Je contribue! (Nouvelle fenêtre) créé par le gouvernement. Ce n'est pas du travail bénévole qu'on vous demande, a précisé François Legault, qui a calculé que le salaire pour les volontaires serait d'un peu plus de 21 $ l'heure, incluant les primes incitatives annoncées par son gouvernement.

Ces primes de 4 % et 8 % accordées au personnel de première ligne – y compris les personnes sans qualifications qui se portent volontaires – ont été prolongées jusqu'au 31 mai. Annoncée il y a trois semaines déjà, la prime de 4 % destinée aux préposés aux bénéficiaires des ressources intermédiaires (RI) n'aurait toutefois pas encore été versée.

Le Québec a dénombré à ce jour 22 616 personnes infectées au coronavirus, une augmentation de 778 par rapport à jeudi. Avec 97 nouveaux décès, le bilan est passé à 1340 morts des suites de la maladie.

Pour l'heure, 1460 personnes sont hospitalisées, dont 227 aux soins intensifs.

Quelque 2776 personnes sont toujours en attente du résultat d'un test de dépistage et au moins 4724 ont guéri de la COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !