•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nintendo reconnaît que 160 000 comptes ont été piratés

Les victimes seront bientôt contactées par courriel.

Une personne joue avec une manette de Nintendo Switch.

Les noms, pseudonymes, dates de naissance, adresses courriel et pays de résidence des propriétaires de ces 160 000 comptes auraient pu être consultés par les pirates.

Photo : Getty Images / Wachiwit

Radio-Canada

Nintendo a annoncé qu’il ne serait plus possible d’accéder à son compte Nintendo à partir de son Nintendo Network ID (NNID), plusieurs semaines après que des joueurs et joueuses eurent rapporté que des achats non autorisés avaient été faits sur leur compte Nintendo.

Ce faisant, le géant japonais reconnaît que des pirates ont eu accès à 160 000 comptes Nintendo à l’aide de ce moyen d’authentification. NNID est le système de comptes des consoles d’ancienne génération de Nintendo, la Wii U et la 3DS.

Nintendo dit enquêter sur la situation, et affirme que les identifiants et mots de passe ont été obtenus illégalement par un autre moyen que [leur] service.

Les noms, pseudonymes, dates de naissance, adresses courriel et pays de résidence des propriétaires de ces 160 000 comptes auraient pu être consultés par les pirates.

Des achats non autorisés auraient pu être faits sur les comptes des gens qui ont utilisé le même mot de passe pour leur NNID et leur compte Nintendo. L’entreprise suggère de dissocier le compte PayPal et la carte de crédit de son compte si c’est le cas, et recommande à tous les utilisateurs et utilisatrices d’activer la validation en deux étapes.

Les victimes seront bientôt contactées par courriel.

Sur les réseaux sociaux, plusieurs personnes rapportent qu’elles ont pu faire rembourser les achats non autorisés en contactant Nintendo.

D’importantes transactions dans Fortnite

Les intrusions dans les comptes Nintendo ont débuté au début d'avril avant de devenir de plus en plus communes. La fin de semaine dernière, des dizaines de personnes ont publié sur Twitter des captures d’écran de courriels les avisant que des connexions avaient été effectuées sur leur compte Nintendo à partir d’adresses IP inconnues.

Dans plusieurs cas, les pirates ont utilisé leur accès aux comptes pour faire des achats de plusieurs centaines de dollars dans la boutique virtuelle de Nintendo à l’aide de PayPal.

Le site spécialisé ZDNet dit avoir observé une augmentation importante des transactions de revente, sur Internet, de V-Bucks, la monnaie virtuelle du jeu Fortnite, depuis le début de cette vague de connexions et d’achats non autorisés. Les deux phénomènes pourraient être liés, selon le média.

Avec les informations de The Verge, et ZDNet

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !