•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

120 M$ pour encourager les entreprises à embaucher des étudiants

Brian Pallister en gros plan et de profil.

Le premier ministre du Manitoba, Brian Pallister, annonce des mesures pour aider les étudiants pendant la crise de la COVID-19.

Photo : La Presse canadienne

Le premier ministre du Manitoba, Brian Pallister, annonce un nouveau plan d’aide pour encourager les entreprises manitobaines à embaucher des étudiants cet été.

Doté de 120 millions de dollars, ce programme permettra aux employeurs d'embaucher jusqu'à 5 étudiants, avec 5000 $ de subvention maximum par personnes, a déclaré le premier ministre.

Toutes les personnes aux études au Manitoba âgées de 15 à 29 ans pourront être embauchées grâce à ces subventions, pour une période allant du 1er mai au 4 septembre. Cela s'applique également aux étudiants étrangers.

Les entreprises seront remboursées à la fin de la période d’embauche, sur présentation d’une preuve de rémunération des étudiants.

Les entreprises qui n’ont pas les moyens de payer les étudiants peuvent faire une demande auprès du programme provincial de prêts-subventions sans intérêt qui peuvent leur rapporter jusqu’à 6000 $, souligne Brian Pallister.

Les employeurs doivent pouvoir donner des tâches à la main-d'oeuvre estudiantine qui pourront respecter les règles de santé publique, indique le communiqué de presse. 

Dans la vie, l’important n’est pas le salaire qu'on gagne, mais ce qu'on apprend avec notre travail, affirme Brian Pallister en amorce de conférence de presse.

Il témoigne que, s’il en est arrivé là où il est aujourd'hui, c’est notamment grâce à tous les petits emplois d’été qu’il faisait lorsqu’il était étudiant.

J'ai commencé à travailler pour d’autres fermiers à Portage la Prairie, ensuite j’ai été arbitre dans différents sports. Chacun de ces emplois est une façon d’apprendre, raconte M. Pallister.

Pendant sa conférence de presse, il a également indiqué qu’il s’entretiendra dans la journée avec le premier ministre du Canada, Justin Trudeau.

Il compte soulever avec lui la question des producteurs de porc, et de pommes de terre et des autres agriculteurs, qui sont touchés par la COVID-19, en espérant qu’une réponse du gouvernement fédéral soit mise en place. 

La province n’est pas la seule touchée, ajoute Brian Pallister, mais la situation de l’industrie agricole est « d’une importance monumentale » pour le Manitoba. 

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !