•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un député conservateur s'en prend à la Dre Theresa Tam

La Dre Theresa Tam, administratrice en chef de l'Agence de la santé publique du Canada.

La Dre Theresa Tam, administratrice en chef de l'Agence de la santé publique du Canada

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Radio-Canada

Le chef conservateur Andrew Scheer a refusé de se prononcer sur les propos controversés d'un membre de son caucus, qui cherche par ailleurs à le remplacer à la tête du parti.

Derek Sloan, un nouveau député d'une région rurale de l'Ontario et l'un des quatre candidats dans la course à la direction du Parti conservateur du Canada, estime qu'il faudrait relever de ses fonctions l'administratrice en chef de l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC), la Dre Theresa Tam.

Il a également laissé entendre que Mme Tam, née à Hong Kong, travaille pour la Chine et non pour le Canada - des commentaires qui ont valu à M. Sloan des accusations de racisme, entre autres.

M. Scheer a eu des échanges tendus, jeudi, avec des journalistes qui le pressaient de questions sur les commentaires du député Sloan, mais le chef sortant a refusé d'en discuter. Il a expliqué qu'il ne commenterait pas les propos des candidats à la direction et demanderait plutôt des comptes au gouvernement libéral.

Le chef conservateur Andrew Scheer en point de presse, à Ottawa.

Le chef conservateur sortant Andrew Scheer

Photo : Radio-Canada

Le chef conservateur sortant a refusé d'accorder lui-même sa confiance à Theresa Tam, affirmant que le gouvernement devait rendre des comptes sur les décisions qu'il a prises sur la base des conseils de l'administratrice en chef de l'ASPC.

Andrew Scheer doit dénoncer clairement ces commentaires, a tweeté le chef néo-démocrate Jagmeet Singh, qui note qu'il y a eu des incidents racistes depuis le début de la crise de la COVID-19. Il n’y a aucun doute que les commentaires du député Sloan contre la Dr Theresa Tam alimentent ce genre de racisme, poursuit-il.

Justin Trudeau de profil et à contre-jour.

Le premier ministre Justin Trudeau

Photo : Reuters / PATRICK DOYLE

L'intolérance et le racisme n'ont pas leur place dans notre pays, a déclaré pour sa part le premier ministre Justin Trudeau, lors de sa conférence de presse quotidienne. Il note que le Canada a du succès grâce à sa diversité.

L'ancien chef libéral intérimaire Bob Rae considère qu'il s'agit d'une attaque dégoûtante. C'est tout à fait honteux, écrit-il.

Des citoyens dénoncent aussi les propos de Derek Sloan, qu'ils jugent indignes d'un élu, particulièrement en temps de crise.

Votre partisanerie démontre votre manque de patriotisme, écrit Patrice Prud'homme.

D'autres vont plus loin.

L'affaire a donné naissance au mot-clic #IStandWithDrTam, j'appuie la Dre Tam.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !