•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : 21 nouveaux cas au Centre de soins de longue durée Montfort

Chargement de l’image

Le Centre de soins de longue durée Montfort a été créé en 2003.

Photo : Radio-Canada / Jacques Corriveau

Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'éclosion de COVID-19 au Centre de soins de longue durée Montfort, à Ottawa, est de plus en plus importante. L'établissement a vu son nombre de cas passer de 48 à 69 en deux jours. En tout, 61 résidents et 8 employés ont été infectés par la COVID-19. On recense toujours 11 décès parmi les résidents du centre.

Le Centre de soins de longue durée Montfort n'est pas le seul à devoir composer avec une éclosion de la maladie. Au total, une vingtaine de centres de soins de longue durée et de maisons de retraite de la capitale font ou ont fait face à une situation similaire. Le Manoir Carlingview compte 65 cas, le Manoir Laurier 46 et le Centre de soins Madonna 40.

Chargement de l’image

La résidence Manor Carlingview d'Ottawa

Photo : Radio-Canada / Jonathan Dupaul

Vingt-six personnes sont décédées des suites de la COVID-19 dans l'un ou l'autre des établissements de soins de santé d'Ottawa (Nouvelle fenêtre), une désignation qui inclue les foyers de soins de longue durée (FSLD), les maisons de retraite, les foyers de groupe, les hôpitaux publics, et les hôpitaux de soins actifs ou de soins continus complexes.

La Ville d'Ottawa a également annoncé qu'un deuxième employé du foyer de soins de longue durée Garry J. Armstrong a été infecté par le virus. L'employé a travaillé pour la dernière fois le 20 avril et est en isolement à la maison depuis.

Dans un communiqué, Santé publique Ottawa (SPO) soutient que le foyer a mis en place plusieurs mesures afin de prévenir et détecter des cas supplémentaires dans son établissement.

Pas de confirmation pour l'armée dans la région

Afin de rassurer la population, la Dre Vera Etches, médecin-chef de la Ville d'Ottawa, a rappelé que la hausse de cas visibles ces jours-ci est le résultat de la période datant d'avant le confinement stricte.

Les infections qu'on voit maintenant sont des infections qui étaient transmissibles auparavant. Les mesures maintenant peuvent aider. On va avoir une diminution après la période d'incubation, après deux semaines, a-t-elle rappelé en point de pesse virtuel, jeudi.

Jeudi, Ottawa a annoncé l'envoi potentiel de centaines de militaires dans les habitations pour personnes âgées de l'Ontario et du Québec. Or, SPO n'ose pas s'avancer quant à savoir si certains établissements de soins de la capitale auront l'aide de l'armée.

Le Dr Andrew Willmore, directeur médical de l'Hôpital d'Ottawa, a dit ne pas en savoir suffisamment sur le programme pour être en mesure de demander l'aide de soldats canadiens dans des centres de la région. Nous sommes en train de travailler avec le gouvernement. Nous aurons plus de détails dans les prochains jours. Je veux avoir les détails, a-t-il fait savoir.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Par ailleurs, SPO a confirmé, jeudi, 34 cas nouveaux cas de COVID-19 sur son territoire, pour un total de 977. Trois personnes de plus sont mortes après avoir contracté le virus dans la capitale, pour un total de 35 décès depuis le début de la pandémie.

Sur les 977 personnes infectées à Ottawa depuis le début de la crise, 11 % ont été hospitalisées et 3 % ont nécessité un transfert aux soins intensifs. L'âge médian des personnes atteintes de COVID-19 dans la capitale est de 52 ans. Le plus jeune malade a 4 mois, tandis que le plus âgé a 105 ans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !