•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : 76 cas de guérison recensés sur la Côte-Nord

Enseigne avant du Centre multiservices de santé et de services sociaux de Sept-Îles.

Le CISSS rapporte que 36 personnes seraient toujours en isolement complet.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Radio-Canada

La Côte-Nord compte désormais 76 personnes rétablies de la COVID-19, sur les 112 cas déclarés depuis le début de la pandémie, annonce le Centre intégré de santé et services sociaux (CISSS) de la région.

Le bilan des cas déclarés est demeuré stable jeudi : un total de 112 personnes ont contracté le virus depuis le début de la pandémie. La majorité des cas sont concentrés dans la région de Sept-Rivières.

Au total, 36 personnes sont donc toujours en isolement complet.

Les deux personnes de la Côte-Nord qui ont dû être hospitalisées après avoir contracté la COVID-19 sont maintenant rétablies. C'est ce qu'a annoncé le médecin-conseil en santé publique sur la Côte-Nord, Dr. Richard Fachehoun.

Il recommande par ailleurs à tous les citoyens de la Côte-Nord le port du masque. Porter un masque, même artisanal, permet d'éviter de propager la COVID-19 dans l'éventualité où on serait porteur du virus, précise-t-il.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Ajustements nécessaires dans les milieux de vie pour aînés

Tous les milieux de vie pour aînés de la région ont été visités par le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord.

Aucun cas n'a été déclaré jusqu'à maintenant dans les résidences privées et les CHSLD de la région. Cependant, des changements étaient de mise dans certains milieux de vie.

La directrice générale adjointe du CISSS de la Côte-Nord, Dyane Benoît indique que ce sont notamment des éléments reliés à la prévention des infections qui devront être revus. Ça se situe beaucoup au niveau de l'utilisation des équipements de protection, par exemple, ou de la distanciation sociale, précise-t-elle.

Ce processus de visite sera effectué en continu au cours des prochains mois, soutient Mme Benoît.

Capacité d’analyse des tests suffisante pour l’instant

Mardi, le CISSS de la Côte-Nord a annoncé que des analyses de tests de dépistage pourraient maintenant être faites sur place à Sept-Îles et à Baie-Comeau. C’est cependant toujours le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean qui est responsable des opérations.

Une trentaine d'analyses ont été réalisées dans chacun des laboratoires de Sept-Îles et de Baie-Comeau jusqu'à présent, indique le CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean par courriel.

Pendant le quart de travail de jour des employés de la santé, jusqu’à 30 tests peuvent être effectués quotidiennement. Si la demande venait à augmenter, il serait possible de faire plus d’analyses pendant le quart de travail du soir, soutient le CIUSSS.

Les centres de dépistage situés à Forestville et aux Escoumins envoient toujours leurs tests à Chicoutimi pour analyse. Le CIUSSS précise cependant que d'autres équipements pourraient éventuellement être implantés dans des laboratoires de la Côte-Nord.

Une ligne téléphonique occupée

Plus tôt cette semaine, le CISSS de la Côte-Nord a également annoncé la mise sur pied d’une ligne téléphonique pour répondre aux questions des citoyens concernant les points de contrôle routier. En un peu plus de 24 heures, cette ligne a reçu 65 appels.

Les questions sont variées et touchent divers sujets indique le CISSS : un rendez-vous médical à l’extérieur de la région, une personne désirant quitter la Côte-Nord pour retourner chez elle, l’accès à un chalet, un déménagement, un déplacement pour des achats, etc.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !