•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Société d’assurance publique du Manitoba verse 110 M $ aux automobilistes

Des voitures stationnées le long d'une rue.

Ce surplus est rendu possible grâce à la baisse du nombre de réclamations reçues par la MPI pendant la crise sanitaire, ainsi que de bons résultats financiers de fin d’année.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le ministre des Services de la Couronne, Jeff Wharton, a annoncé jeudi que la Société d'assurance publique du Manitoba (MPI) remettra 110 millions de dollars aux contribuables pour les soutenir durant la crise de la COVID-19.

Chaque automobiliste recevra un chèque qui équivaut à 11 % de ses frais d’assurance de l’an dernier, soit un montant de 140 à 160 $, indique le ministre.

Les chèques seront envoyés à la fin du mois de mai ou au début du mois de juin.

Toute la population manitobaine est touchée par la crise, dit Jeff Wharton. [...] Cet argent sera versé au moment où les personnes en ont le plus besoin.

La MPI peut déjà rembourser 50 millions de dollars aux automobilistes, mais doit obtenir l’approbation de la Régie des services publics pour débourser les 60 millions supplémentaires. Une demande sera faite dans les prochains jours.

Interrogé sur de possibles mises à pied dans le secteur public, Jeff Wharton répond que les discussions se poursuivent, sans dévoiler plus de détails.

Il ajoute que tout le monde met la main à la pâte, et que le Manitoba sortira encore plus fort de cette crise.

Une annonce qui réjouit l’opposition

Le député néo-démocrate Adrien Sala est content que la MPI offre ces rabais, qui avaient déjà été demandés par son parti au gouvernement. 

Il rappelle cependant que cette aide est loin d'être suffisante pour aider la population du Manitoba au moment où Pallister veut aller de l’avant avec les compressions.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !