•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba compte 5 nouveaux cas de COVID-19

Le médecin est pris en gros plan de profil.

Brent Roussin est le médecin hygiéniste en chef du Manitoba.

Photo : La Presse canadienne / John Woods

Le Manitoba compte cinq nouveaux cas de COVID-19, ce qui porte le total à 262, ont annoncé jeudi les autorités sanitaires provinciales.

Cela représente la plus forte augmentation de contamination au nouveau coronavirus depuis le 11 avril. Ce jour-là, le Manitoba avait enregistré 11 nouveaux cas.

Depuis deux semaines, le nombre de nouveaux cas quotidiens était compris entre 0 et 4.

Tous les nouveaux cas annoncés sont à Winnipeg, a indiqué le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, Brent Roussin. Deux des personnes déclarées positives sont dans la vingtaine, deux, dans la trentaine, et une personne est octogénaire, a-t-il précisé.

Brent Roussin reste toutefois prudent quant à la hausse du nombre de cas. « On ne peut pas tirer grand-chose d’un seul jour comme celui-ci. Nous allons continuer à suivre la tendance. Nous ne regardons pas uniquement le nombre. Nous allons aussi voir si ces cas sont liés à d'autres personnes malades ou au sein d’un même foyer, ce qui peut atténuer l'importance de la transmission locale »,a-t-il fait remarquer.

Par ailleurs, 7 personnes sont hospitalisées, dont 2 sont aux soins intensifs sous assistance respiratoire.

En tout dans la province, il y a 82 cas actifs. En revanche, 174 personnes sont guéries de la COVID-19. Le nombre de morts, lui, reste à 6.

Le ramadan, moment important pour les musulmans, commence jeudi. Le Dr Roussin recommande fortement aux pratiquants de la province de maintenir l'éloignement physique et de ne pas organiser des rassemblements en personne.

Blouses reçues

La province a aussi indiqué avoir reçu mardi après-midi une cargaison de 150 000 blouses de protection pour les travailleurs de la santé.

C’est une livraison considérable, a commenté jeudi l'infirmière en chef de Soins communs, Lanette Siragusa. Certaines blouses sont déjà dans le système, a-t-elle précisé.

Elle a aussi indiqué que la population fait bon usage des outils mis en place par la province pour contrer la propagation du virus. Info Santé a reçu 8000 appels au cours de la semaine passée, et le temps d'attente moyen oscillait entre 2 et 6 minutes.

L'outil d'autodiagnostic en ligne, lui, a été consulté 440 000 fois au cours du mois dernier, dont 17 000 rien que la semaine dernière.

Suivre le modèle de la Saskatchewan

Brent Roussin a de nouveau dit que la province tentera d'alléger certaines des restrictions imposées en raison de la pandémie au cours des prochaines semaines.

Le Manitoba prendra probablement exemple sur la Saskatchewan, car les deux provinces ont une épidémiologie similaire, a-t-il ajouté.

Si le nombre de nouveaux cas qui apparaissent quotidiennement reste faible, le relâchement des restrictions pourrait se produire au mois de mai, a-t-il dit.

Les entreprises non essentielles, les services de garde d'enfants et d'autres types d'entreprises sont tous considérés dans un plan de déploiement qui sera basé sur le nombre de cas.

Nous devons le faire de manière prudente et suivre nos chiffres de très près, a dit le Dr Roussin.

Il a aussi indiqué que les personnes qui peuvent travailler à domicile devraient continuer à le faire même après que les restrictions seront assouplies.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !