•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'interdiction de faire des feux à ciel ouvert élargie

Un pompier forestier arrose un feu de forêt.

Depuis le début de la saison de protection, 15 incendies de forêt ont touché 4,5 hectares.

Photo : gracieuseté SOPFEU/William Huberdeau

La Presse canadienne

La pandémie de COVID-19 pousse jeudi le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs à élargir à une multitude de territoires du Québec l'avis d'interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité qui avait été émis une semaine plus tôt.

Le ministère motive sa décision par l'importance de préserver la capacité opérationnelle de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) et des différents services incendies municipaux en période de pandémie. Compte tenu de la disparition du couvert de neige dans le sud du Québec, la mesure modifiée doit entrer en vigueur à compter de 8 h.

Les régions touchées par la décision du 16 avril étaient celles de la Montérégie et de l'Estrie.

La SOPFEU ajoute celles de Montréal et de Laval, de Québec, de l'Outaouais, de la Mauricie, des Laurentides et de Lanaudière, du Centre-du-Québec et de Chaudière-Appalaches. Elle inclut aussi d'autres municipalités régionales de comté (MRC) des régions de la Montérégie et de l'Estrie.

Selon la Société de protection des forêts contre le feu, aucun incendie n'est présentement en activité au Québec.

Depuis le début de la saison de protection, 15 incendies de forêt ont touché 4,5 hectares. La moyenne des 10 dernières années à la même date est de 28 feux pour une superficie de 15,1 hectares.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !