•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les citoyens de Cumberland toujours privés de conseiller en raison de la COVID-19

Chargement de l’image

Le siège laissé vacant après le saut de Stephen Blais en politique municipal n'a toujours pas été remplis (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Ville d'Ottawa a reporté la date d'attribution pour le siège de conseiller dans le quartier Cumberland, laissé vacant après le départ de Stephen Blais, en raison des restrictions liées à la COVID-19.

Dans un communiqué, mercredi, la Ville a expliqué avoir pris cette décision afin d'éviter une élection partielle alors que la population est en confinement.

La Loi de 2001 sur les municipalités donne au conseil jusqu'au 24 mai pour pouvoir le poste vacant ou tenir une élection partielle. Toutefois, les conseillers ont voté afin de remettre le tout une fois que l'état d'urgence sera levé en Ontario.

Le personnel municipal juge que l’état d’urgence dans lequel l’Ontario se trouve en raison de la pandémie de COVID-19 autorise le conseil à reporter cette décision, peut-on lire dans le communiqué de la Municipalité.

Chargement de l’image

Stephen Blais célèbre sa victoire lors de l'élection partielle (archives).

Photo : Radio-Canada / Patrick Louiseize

En octobre dernier, le conseiller municipal du quartier Cumberland, Stephen Blais, s'est lancé en politique provinciale en briguant l'investiture libérale dans la circonscription d'Orléans, après le départ de Marie-France Lalonde, maintenant députée fédérale.

M. Blais a été élu lors des élections partielles du 27 février dernier. Stephen Blais était conseiller municipal de Cumberland depuis 2010.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !