•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Front commun pour promouvoir l’achat local à Val-d’Or

Logo logo de la campagne On est toujours là.

La campagne «On est toujours là» vise à favoriser l'achat local à Val-d'Or.

Photo : Chambre de commerce de Val-d'Or

Une campagne de promotion de l’achat local est lancée à Val-d’Or afin de contrer les effets négatifs sur l’économie de la crise de la COVID-19.

La campagne « On est toujours là » permet notamment aux citoyens de consulter un répertoire de toutes les entreprises de Val-d’Or qui offrent toujours des produits ou des services malgré les mesures sanitaires imposées.

La Ville de Val-d’Or, la Chambre de commerce et tous les médias locaux sont derrière cette initiative qui regroupe déjà 115 entreprises. Une vaste campagne de promotion de l’achat local sera aussi déployée dans chaque média au cours des 10 prochaines semaines.

L’objectif est de changer à court et à long terme les habitudes de consommation des citoyens, selon Jérémi Fournier, le président de la Chambre de commerce de Val-d’Or.

On veut donner un tremplin à nos commerçants, créer une mobilisation et une fierté à se serrer les coudes, explique-t-il. Il faut instaurer un sentiment de fierté, un sentiment que les gens peuvent contribuer au développement local de nos petits commerçants, même si les appâts Internet qui nous redirigent vers l’externe avec des rabais vont toujours être présents.

Un jeune homme pose à côté d'une affiche de la Chambre de commerce de Val-d'Or.

Jeremi Fournier, président de la Chambre de commerce de Val-d'Or

Photo : Radio-Canada / Thomas Deshaies

Le maire Pierre Corbeil se réjouit de l’initiative, qui témoigne de la capacité du milieu à s’unir pour relever des défis. Il précise que l’objectif est de favoriser les achats à Val-d’Or peu importe la taille de l’entreprise, plutôt que d’encourager les géants transactionnels du web comme Amazon, par exemple.

On doit supporter les entrepreneurs qui ont investi ici et qui y offrent des services, rappelle-t-il. Les consommateurs doivent développer le réflexe de se demander d’abord s’il est possible de se procurer quelque chose ici. Et si ce n’est pas le cas, on doit demander à nos commerces s’ils peuvent les commander.

Momentum

Jérémi Fournier estime que la crise a créé un momentum pour un tel mouvement de solidarité à Val-d’Or.

Il faut parfois que des malheurs arrivent pour changer des choses, note-t-il. On ressent le besoin de travailler en harmonie. La collaboration des médias n’aurait probablement jamais été possible dans un autre contexte. Chaque défi amène une opportunité. C’est triste d’avoir dû passer par là, mais on doit regarder en avant et en voir les bienfaits.

Le président de la CCVD se dit d’ailleurs impressionné par la créativité affichée par la communauté d’affaires depuis quelques semaines.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !