•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cinq nouveaux cas de COVID-19 et deux décès de plus au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Des échantillons de tests sur le coronavirus

Des éprouvettes contenant des échantillons

Photo : Radio-Canada

Le coronavirus continue sa progression au Saguenay-Lac-Saint-Jean. La santé publique recense désormais 249 cas, cinq de plus que mardi. Il y a deux décès additionnels.

Le nombre de personnes qui ont succombé au virus depuis le début de la pandémie dans la région est de 14.

Les deux décès rapportés mercredi sont survenus au CHSLD de la Colline et à la congrégation des soeurs Antoniennes de Marie. Il s’agit du 11e au CHSLD et du 3e à la congrégation.

Parmi les cinq cas positifs du jour, trois proviennent de résultats en laboratoire et deux par liens épidémiologiques. Il a d’ailleurs été indiqué que dans la région, c’est environ une centaine de cas sur les 244 qui tombent dans cette dernière catégorie.

La situation au CHSLD de la Colline

Toujours pour les cas du jour, on trouve un résident du CHSLD de la Colline, portant le total à 46 résidents, et deux employés de plus, pour une somme de 48. D’ailleurs, le directeur de la santé publique, Donald Aubin, a confirmé que parmi les 48 employés, il n’y avait pas que des employés syndiqués. Sans donner de nombre, il a indiqué qu’il y avait un ou des cas parmi les gestionnaires.

Tableau dépeignant la situation au CHSLD de la Colline de Chicoutimi-Nord.

Tableau dépeignant la situation au CHSLD de la Colline de Chicoutimi-Nord.

Photo : Radio-Canada

Tout comme lors du point de presse de lundi, les deux intervenants ont dit espérer que les nouvelles mesures de protection mises en place pour les employés du CHSLD porteront fruit. C’est dans les deux prochaines semaines qu’on va voir les résultats. Il y a des unités où il y a moins de patients atteints par jour. On semble avoir contrôlé la transmission. Il y a eu des déclarations épidémiologiques, ça a fait augmenter un peu l’apparence de cas. Je ne pense pas qu’on a perdu le contrôle tant que ça, a assuré le microbiologiste au CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Roger Savard, qui accompagnait le docteur Aubin. Les employés pourraient être testés de nouveau, a-t-il ajouté.

Il a aussi indiqué que malheureusement, il pourrait encore y avoir des employés du CHSLD de la Colline appelés à travailler ailleurs. Ce serait notamment le cas pour des techniciens professionnels, pour qui, assure-t-ils, le risque serait moins élevé.

99 personnes guéries

Dans toute la région, il y a désormais 99 personnes guéries. Trois personnes sont hospitalisées à l’Hôpital de Chicoutimi, dont une aux soins intensifs.

Un total de 4368 tests ont été réalisés dans la région, ce qui ne correspond peut-être pas au nombre de personnes testées, car certains ont pu passer plus d’un test de dépistage. Selon le microbiologiste Roger Savard, il faut maintenant seulement 12 heures avant d’avoir un résultat au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Des tests à Dolbeau-Mistassini

Pour une autre journée, aucun cas ne s’est ajouté au Lac-Saint-Jean. Depuis le 10 avril, une seule personne a été déclarée positive à la COVID-19. En réponse à une question d’un journaliste jeannois, Donald Aubin a indiqué que les cliniques d’évaluation situées dans les urgences de la région réalisaient aussi des tests de dépistage et pas seulement les trois cliniques de dépistage (Chicoutimi, Alma, Roberval). Ainsi, il se fait bel et bien des tests de dépistage à l’Hôpital de Dolbeau-Mistassini, ce qui vient répondre à une demande insistante du milieu.

Pour la population, il n’y a plus de grande distance comme avant, a mentionné Donald Aubin. Il ne pouvait fournir de chiffres précis sur le nombre de tests par MRC, mais Roger Savard, qui oeuvre au laboratoire d’analyse, a ajouté que ces données existent.

Prudence pour le déconfinement

Il a aussi été beaucoup question d’un éventuel déconfinement graduel, pour lequel les deux hommes demeurent prudents. Actuellement, outre les cas qui peuvent être reliés aux deux foyers d’éclosion actifs, le virus ne circule à peu près pas parmi la communauté. Ainsi, peu de gens ont été en contact avec le virus dans la région, ce qui signifie que peu de gens auraient pu développer une certaine résistance.

S’il y a un déconfinement, ce sera de protéger les personnes âgées qui ont des maladies chroniques. Il va falloir faire un déconfinement et toujours protéger ça. Pour les CHSLD qui ne sont pas atteints, on pourrait faire des mesures plus concrètes, a analysé le microbiologiste. Donald Aubin ajoute qu’à cette étape, il faudra être capable de réaliser plusieurs tests dès le moment où un ou des cas feront surface.

Pas d'appel aux militaires pour le moment

Quant à l’appel de François Legault pour obtenir la présence de 1000 militaires pour venir prêter main-forte dans le réseau, l’idée ne semble toujours pas être sur la table pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le Dr Aubin dit n'avoir rien entendu en ce sens et selon lui, il s’agirait plutôt de mesures pour les régions plus touchées, la situation du personnel manquant étant plus contrôlée dans la région.

Au Québec

Au Québec, il y a 93 nouveaux décès, amenant le total à 1134. Le nombre de cas confirmés grimpe de 839, pour un total de 20 965.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !