•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : 4 employés de la santé infectés en une semaine

Un employé du réseau de la santé met un masque sur un patient.

Un employé du réseau de la santé met un masque respiratoire sur un patient.

Photo : iStock

La province a annoncé que quatre employés du secteur de la santé ont été infectés par le nouveau coronavirus dans la dernière semaine. Au moins deux d’entre eux ont été contaminés au travail.

Au total, 25 employés de la santé ont contracté le coronavirus. Parmi eux, 23 sont à Winnipeg et deux dans le secteur de Interlake-Eastern, a détaillé l’infirmière en chef de Soins communs, Lanette Siragusa.

Concernant les quatre derniers cas rapportés, elle a seulement été en mesure d’assurer que deux des employés ont été contaminés au travail tandis qu’elle ne disposait pas des détails pour les deux autres travailleurs.

Sur les 25 contaminations, huit concernent des infirmières, cinq du personnel médical et 12 des travailleurs auxiliaires.

Quinze employés sont guéris et ont repris le travail, a-t-elle précisé.

La province a, par ailleurs, annoncé deux nouveaux cas de COVID-19 mercredi, ce qui porte le total à 257.

Depuis plusieurs jours, le nombre de nouveaux cas de contaminations est faible au Manitoba. Interrogé pour savoir si l’essentiel des derniers cas pouvaient être attribués aux travailleurs de la santé, le médecin hygiéniste en chef de la province, Brent Roussin, a répondu non.

Si on se base sur ces nombres, certes nous n’avons pas eu beaucoup d’autres cas signalés, mais c’est difficile de faire une généralisation sur une période d’une semaine comme celle-ci [où les nombres de cas sont faibles], a-t-il expliqué.

Les guérisons toujours en progression

Les autorités sanitaires provinciales ont indiqué que 154 patients ont été guéris de la COVID-19. 97 cas sont toujours actifs.

Sept personnes sont toujours hospitalisées, dont trois sont aux soins intensifs. En moyenne, un malade reste 10,6 jours aux soins intensifs, selon le Dr Roussin, et 440 tests ont été effectués mardi, ce qui porte à 21 601 le total de tests depuis février.

Il n’a cependant pas été en mesure de dire si le Manitoba avait atteint le sommet des contaminations, alors que la courbe des nouveaux cas est plate depuis plusieurs jours.

Pas de grands rassemblements pendant plusieurs mois

Le médecin hygiéniste en chef a réitéré que la province est en train de travailler à un redémarrage progressif de l’économie avec une levée progressive des restrictions imposées aux entreprises non essentielles, tant que le nombre de nouveaux cas de COVID-19 reste faible.

La province devrait révéler plus d’information sur sa stratégie la semaine prochaine.

Ce ne sera pas un retour à la normale. Il y aura une nouvelle normalité, a-t-il cependant mis en garde.

Sans entrer dans les détails, il a simplement esquissé ce à quoi la nouvelle normalité pourrait ressembler. Les grands rassemblements ne seront pas autorisés dans un avenir proche, a-t-il donné en exemple.

Cette restriction devrait durer des mois et des mois, mais le nombre maximal de personnes pouvant être ensemble, actuellement limité à 10, pourrait évoluer. Mais il y aura certaines formes de restrictions, c’est sûr, a-t-il déclaré.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !